Etablissement de la CNI à Grand-Bassam : Le maire Jean Louis Moulot et le député Seriba Coulibaly offrent 1 million de francs à 200 militants RHDP







L’enrôlement en vue de l’établissement des cartes nationales d’identité (CNI) pour les militants du RHDP est la préoccupation majeure actuelle des responsables du parti.

C’est dans ce cadre que Jean-Louis Moulot, coordonnateur régional associé du RHDP et maire de Grand Bassam a expliqué cet objectif du parti aux jeunes du parti des houphouétistes. C’était à l’occasion de la cérémonie de lancement de la campagne d’enrôlement initiée par la jeunesse du RHDP de Grand-Bassam, le samedi 22 février 2020 au siège du parti, pris d’assaut par de nombreux militants.

L’honorable Sériba Coulibaly, député et Jean Louis Moulot ont accordé leur bénédiction à cette action de Camara Tiépé Fatou présidente des jeunes du RHDP de Grand-Bassam et son bureau, qui démarre ce lundi 24 février 2020. Les deux premiers responsables du parti ont annoncé la mise la disposition de 1 millions frs CFA pour les 200 premiers militants pour se faire enrôler gratuitement.

"L’urgence du RHDP est d’investir le terrain pour enrôler le maximum de militants", a relevé le coordonnateur régional associé Jean Louis Moulot. Aussi, met-il les jeunes en mission afin de mobiliser leurs amis, frères et connaissances pour se faire enrôler. "Car a-t-il souligné, le pouvoir se trouve dans la possession de la CNI. C’est elle qui donne le droit à tout citoyen de choisir son candidat pour être Président de la République". Mais bien plus, a ajouté le maire, la CNI permet d’accomplir facilement chaque jour de nombreuses démarches administratives. La question de la CNI est d’autant plus importante, que selon Jean Louis Moulot, le premier ministre Amadou Gon Coulibaly, vice-président du RDHP, a instruit tous les responsables de l’inscrire en priorité de leurs activités.

Dans la foulée,  Jean Louis Moulot a annoncé l’installation au siège du parti, d’une permanence dotée de 3 ordinateurs avec connexion internet, afin d’aider les  militants à se faire enrôler sur place.

"L’objectif de cette cérémonie était de demander officiellement la permission et la bénédiction de nos responsables pour cette campagne de sensibilisation, nous sommes plus que satisfaits de leurs gestes", s’est réjouie Camara Tiéplé Fatou. Avant d’expliquer que depuis le 6 février, son équipe a déjà investi le terrain pour sensibiliser et mobiliser les nouveaux majeurs à se faire enrôler pour la CNI et à s’inscrire sur la liste électorale.

 Dès le lundi 24 février 2020, 24 groupes d’encadrement de proximité(GEP) des militants occuperont tous les quartiers de Grand-Bassam pour mener à bien cette vaste campagne de sensibilisation et de mobilisation des militants à l’enrôlement pour la carte nationale d’identité, a précisé Camara Fatou présidente des jeunes du RHDP de Grand-Bassam.

Solange ARALAMON

En lecture en ce moment

Côte d'Ivoire: Des dissidents du parti de Mamadou Koulibaly demandent à Ouattara "d’être candidat" en 2020

Sentiment anti-français, Mamadou Koulibaly répond à Macron : « ce que nous refusons, ce sont les relations incestueuses... »