Affaire "Fraude au concours de la Fonction Publique" : "Ia proclamation d'un 2e résultat n'est pas un scandale"(directeur de cabinet)





Fraude au concours de la Fonction Publique


Le directeur de cabinet du ministre de la Fonction publique, Oka Séraphin, estime que proclamer un 2e résultat après la proclamation du premier résultat du concours de la Fonction publique de 2019, le 14 février, n'est pas un scandale.
Face à la presse, ce vendredi, le directeur de cabinet du ministre Issa Coulibaly a indiqué que ce n'est pas nouveau de proclamer un second résultat après le premier. "On fait une délibération, on proclame les résultats. Il y a des omissions, des personnes qui viennent faire des réclamations.  C'est normal qu'on prenne en compte ces réclamations et qu'après qu'on publie les résultats", a expliqué Séraphin Oka, ajoutant que ce sont des choses prévues par les dispositions légales.      
Il a pris l'exemple des examens scolaires, notamment le Baccalauréat où après la proclamation officielle des résultats, un autre résultat est proclamé, tenant compte des réclamations qui sont faites, précisant que ce n'est pas la première fois que cela arrive. 
" En 2017, lorsque Brice Kouassi était directeur des concours, il y a eu proclamation de seconds résultats, ça n'a pas été un scandale, tout comme en 2018", a relaté M. Oka qui s'interroge pourquoi cette même opération créé un scandale en 2020.
Outre les réclamations,  des Ministères peuvent exprimer la necessité de pouvoir leur departement ministeriel en personnel. Dans ce cas, les candidats qui ont été juste à la limite de l'admission sont pris, a ajouté le directeur de Cabinet qui s'est étonné que ce 2e résultat qui offre des emplois aux Ivoiriens fasse objet de scandale. 
" Il n'y a pas de scandale au niveau des proclamation du 2e résultat", a-t-il conclu.

Lambert KOUAME 

En lecture en ce moment

Plus de 3 000 enfants et jeunes migrants enregistrés en Côte d’Ivoire selon Save The Children

Politique : Méité Sindou quitte Guillaume Soro