Affaire "30 milliards pour le financement des CNI" : la Banque mondiale parle enfin





Affaire "30 milliards pour le financement des CNI",Banque mondiale,Carte nationale d'identité


La Banque mondiale, jusque-là indexée dans l’affaire "30 milliards FCFA pour le financement des Cartes nationales d’identité", s’est enfin prononcée, dans un communiqué, pour préciser qu’elle n’a nullement financé cette opération.
"Contrairement aux récentes allégations, la Banque mondiale ne finance pas le processus de délivrance de cartes nationales d’identité en Côte d’Ivoire et n’a pas octroyé 30 milliards de FCFA au gouvernement ivoirien pour l’établissement de cartes d’identité biométriques avec puce", informe le communiqué. Précisant qu’elle "aide cependant certains pays de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’ouest (CEDEAO), y compris la Côte d’Ivoire, dans le processus de mise en place d’un numéro d’identification unique à travers le projet d'Identification Unique pour l’intégration régionale et l'inclusion (WURI)".
L’institution bancaire mondiale explique qu’il est ici question d’un processus différent qui permettra à terme d’attribuer à chaque citoyen des pays participants et à tout étranger résidant ou de passage dans ces pays, un numéro d’identification national unique pour leur faciliter l’accès aux services publics de base et améliorer l’efficacité de ces services.
" L’attribution du numéro d’identification unique sera gratuite pour permettre aux plus démunis de bénéficier de ces services essentiels. En Côte d’Ivoire, le financement des activités du WURI ne commencera pas avant 2021", conclu la Banque mondiale.

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Profanation de la tombe de DJ Arafat/ Le Comité d’organisation menace : les auteurs répondront devant la justice

Côte d’Ivoire / Paquinou 2019 : ce qui se passe dans les gares routières