Processus d’identification… : Depuis Korhogo, le président de l’APC répond à Guikahué





APC


Dans des explications empruntes de sagesse et de reproches, le président de l’Alliance Pour le Changement (APC), Fononnan Cheick Coulibaly n’est pas allé avec le dos de la cuillère pour fustiger le comportement inapproprié du Secrétaire exécutif du PDCI-RDA de Daoukro malgré sa posture d’opposant.

C’était le samedi dernier à la place publique de Natio-kobadara à Korhogo (Nord ivoirien), au cours d’une journée de reconnaissance au Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly organisée par L’APC, placée sous le parrainage de Dr Amedée Kouakou, ministre de l’équipement et de l’entretien routier.

Pour Fononnan Coulibaly « le processus d’identification qui vient d’être lancé le 17 février dernier fait couler beaucoup de salive. Soyons clair, le processus d’enrôlement pour les Cni n’est pas un processus politique. C’est un processus purement administratif. Je voudrais dire aux politiciens ivoiriens d’arrêter de tout politiser» a indiqué d’entrée le Président de l’Apc avant de continuer et sermonner Maurice Kacou Guikahué.

« Le secrétaire exécutif du Pdci est un mauvais manipulateur et veut conduire les ivoiriens dans ses élans tribalistes. Ce piètre manipulateur tient des accusations mensongères quant au financement de la confection de Cni. La Banque mondiale et l’Union Européenne n’ont pas donné d’argent pour financer le processus d’enrôlement pour les Cni ; c’est faux. Maurice Guikahué est allé trop loin dans ses mensonges. Les 30 milliards FCFA décaissés par la BM et l’UE c’est pour le Registre National des Personnes Physiques (RNPP) vivantes en Côte d’Ivoire. Que tout le monde le sache. Allez dire à Guikahué que le Président Alassane Ouattrara et son Premier ministre n’utiliseront cet argent seulement que dans le cadre du RNPP et non pour autre chose ; car Ado et son gouvernement ne sont pas des détourneurs de deniers publiques ni de dons comme sait si bien le faire lui Guikahué ; on se rappelle tous de sa gestion des 18 milliards  FCFA de l’UE ; l’histoire est encore récente » a martelé l’enfant de Siempurgo.

Poursuivant, Fononnan Coulibaly a indiqué que  « le coût d’achat du timbre pour l’obtention de la Cni est seulement de 5000 Fcfa et cette décision a été votée par l’Assemblée Nationale où siège le Pdci. Aussi dans sa dérive, que Guikahué comprenne que chaque cadre est libre d’aider ses parents afin que ceux-ci obtiennent leurs pièces d’identités; il n’y a aucun mal en cela. C’est cela même le sens de la solidarité et le Pdci devrait s’inscrire à cette école » a poursuivi le président de l’Apc tout en invitant ses parents à aller se faire massivement enrôler pour les pièces d’identités afin de participer pleinement aux joutes électorales le moment venu.

Un appel particulier a été lancé par le président de l’Apc à la jeunesse et aux nouveaux majeurs afin qu’ils s’approprient le processus en cours; car «la Côte d’ Ivoire de demain appartient à la jeunesse».

lire la suite sur l'expressionci.com

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Crise du Coronavirus : ce que Guikahué reproche à Ouattara

Football: Eric Bailly gravement blessé à un mois de la Can 2019