Allocution du président Alassane Ouattara, à l’occasion du diner offert en l’honneur du président rwandais, Paul Kagamé.





Alassane Ouattara,Paul Kagamé,Coopération ivoiro-rwandaise


Monsieur le Président de la République du Rwanda, cher frère,

Madame la Première Dame du Rwanda,

Madame la Première Dame de Côte d’Ivoire,
Monsieur le Vice-Président de la République de Côte d’Ivoire,
Monsieur le Président de l’ Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire,
Monsieur le Président du Sénat,
Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement,
Madame et Messieurs les Présidents des Institutions de la République,
Mesdames et Messieurs les membres des Gouvernements de la République du Rwanda et de la République de Côte d’Ivoire,
Excellences Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs et Chefs de Mission diplomatique,
Majesté, Honorables Chefs traditionnels et Guides religieux,
Honorables invités,
Mesdames et Messieurs les Représentants de la Presse et des Médias,
Mesdames et Messieurs,

Je voudrais, au nom du Gouvernement, de la Première Dame Dominique OUATTARA, et du peuple ivoirien, ainsi qu’en mon nom propre, souhaiter, à Son Excellence Monsieur Paul KAGAME, Président de la République du Rwanda, à Madame Jeannette KAGAME, Première Dame du Rwanda, et à l’importante délégation qui les accompagne, la chaleureuse et fraternelle bienvenue. Akwaba en Côte d’Ivoire !

Monsieur le Président,
En acceptant notre invitation à effectuer cette visite officielle en Côte d’Ivoire, la toute première d’un Président rwandais, vous manifestez ainsi votre volonté d’œuvrer au raffermissement des relations entre nos deux pays.

Je voudrais donc vous dire notre grande joie de vous recevoir et l’ambition que je nourris de voir la coopération entre nos deux pays se développer et se diversifier davantage.
Nous sommes heureux d’accueillir le Président de la République d’un pays ami et frère, mais aussi un grand patriote et un homme de conviction et de devoir, qui œuvre inlassablement pour une Afrique digne et responsable.
Monsieur le Président,
Grâce à la résilience de son peuple, à votre vision et au grand destin que vous construisez chaque jour pour vos compatriotes, le Rwanda s’est relevé d’une histoire difficile.

Le parcours de votre pays, pour bâtir son unité et devenir une référence en matière économique et de bonne gouvernance, inspire fortement la Côte d’Ivoire, qui est sortie d’une grave crise socio-politique en 2011.
Grâce à la volonté et à la détermination du peuple ivoirien, mon pays a réussi à préserver son modèle de société et de vivre ensemble et à renouer avec le développement inclusif.
Monsieur le Président,
Aujourd’hui, le Rwanda peut être considéré comme l’un des porte-flambeaux de l’Afrique de par sa stabilité, et son économie qui fait partie des plus dynamiques du continent et du monde.

Votre plan de développement « Vision 2020 » et la stratégie « Made in Rwanda » sont des modèles efficaces, porteurs d’une économie ouverte aux secteurs de pointe et qui libère l’innovation et le génie de votre peuple, en particulier de votre jeunesse.
Je voudrais vous féliciter pour votre leadership dans la transformation digitale de l’Afrique, avec Smart Africa ainsi que pour votre politique du genre, qui est en tout point exceptionnelle. En effet, les femmes représentent près de 67% des députés et sont à la tête de plusieurs structures publiques de premier plan. Nous adhérons pleinement à cette politique et nous œuvrons à ce que, chaque jour, la femme ivoirienne prenne davantage de place dans le développement et le bon fonctionnement de nos Institutions, ainsi que dans la marche de notre pays.

Monsieur le Président,
La Côte d’Ivoire, en vue de réaliser son ambition de devenir un pays émergent à l’horizon 2020, a mis en œuvre d’importants chantiers de réformes structurelles et sectorielles, avec, en ligne de mire, la consolidation de la démocratie et de l’Etat de droit, des Institutions fortes, l’assainissement du climat des affaires pour une meilleure attractivité. La mise en œuvre de notre Plan National de Développement (PND) 2012 - 2015 et 2016 - 2020, a permis à la Côte d’Ivoire de réaliser des bonds qualitatifs impressionnants dans tous les secteurs économiques et sociaux. Il n’est donc pas surprenant que le Rwanda et la Côte d’Ivoire soient, depuis plusieurs années, parmi les pays les plus réformateurs au monde et affichent une croissance économique soutenue et solide.
Au regard de ces performances, nos deux pays peuvent, à juste titre, être considérés comme les symboles d’une Afrique qui gagne ; une Afrique qui donne à espérer et à rêver.
Je voudrais donc saisir l’opportunité de votre séjour, pour me réjouir de la qualité des relations entre le Rwanda et la Côte d’Ivoire. Ces relations s’expriment, notamment, par des voies multiformes dont l’établissement des relations diplomatiques, les visites réciproques de hauts responsables ainsi que la coopération agissante au sein des organismes régionaux et internationaux.
J’ajoute à cela le pont qui existe désormais entre nos pays et nos peuples avec la desserte, depuis l’année dernière, de la ligne Abidjan - Kigali par la Compagnie aérienne rwandaise.

Monsieur le Président,
Si nous pouvons légitimement nous réjouir de ces points positifs, il convient de relever que sur le plan économique et commercial, les échanges entre nos deux pays ne reflètent pas l’excellence de nos relations. En effet, les statistiques en notre possession indiquent que les échanges commerciaux sont quasi-inexistants. Nous avons le potentiel pour changer cette situation et booster les échanges économiques et humains entre nos pays.
C’est pourquoi, je me réjouis de votre présence ici, qui constitue une agréable occasion pour examiner les voies d’insuffler un nouveau dynamisme à nos relations économiques et commerciales, mais aussi d’explorer divers autres domaines de coopération.

Monsieur le Président, cher frère, 
Notre continent est à un tournant décisif de son histoire. L’Afrique a décidé de prendre son destin en main et de mener des initiatives allant dans le sens d’un développement harmonieux et endogène.
C’est donc sans surprise que vos Pairs africains vous ont désigné, en janvier dernier, pour conduire les destinées de notre organisation commune, l’Union Africaine, afin de mener, en toute efficacité, les réformes cruciales à la consolidation du processus d’intégration du continent.
Avec la signature, le 21 mars 2018 à Kigali, de l’Accord sur la Zone de Libre-Echange Continentale (ZLEC), lors du Sommet extraordinaire de notre Institution commune, c’est une étape décisive dans la mise en œuvre de l’Agenda 2063 de l’Union Africaine que nous avons franchie.


La réforme de notre Institution, dont vous êtes le Champion, a connu un succès sans précédent lors de notre Sommet extraordinaire des 17 - 18 novembre 2018, en Ethiopie, avec l’adoption de mesures qui consolideront l’indépendance et l’efficacité de l’Union Africaine.
Nous devons poursuivre ce travail afin que chaque pays prenne sa part de responsabilité dans la bonne marche de l’Union et que les conflits cessent sur notre continent.
Notre réussite sera totale lorsque la réforme de la Gouvernance mondiale sera effective.
Je voudrais pour cela insister sur la nécessité de réformer profondément le Conseil de sécurité des Nations Unies afin que l’Afrique y soit représentée en qualité de membre permanent, et que cet organe important soit représentatif de la diversité de notre monde.
Dans le cadre de la présidence ivoirienne du Conseil de sécurité, vous pouvez compter sur notre détermination à défendre les intérêts de l’Afrique et une vision solidaire des rapports internationaux.

Pour terminer, je voudrais à nouveau vous remercier pour votre visite en Côte d’Ivoire ainsi que pour votre détermination à renforcer le partenariat entre la Côte d’Ivoire et le Rwanda.

Honorables invités,
Mesdames et Messieurs,
Confiant en l’avenir radieux des relations ivoiro-rwandaises, je voudrais vous inviter à vous lever et à lever vos verres, à la santé et au bonheur du Président Paul KAGAME, ainsi qu’à la prospérité du peuple rwandais, afin que nous ouvrions une nouvelle page dans l’histoire des relations d’amitié et de fraternité entre le Rwanda et la Côte d’Ivoire.

Vive la République du Rwanda !
Vive la République de Côte d’Ivoire !
Vive la coopération ivoiro-rwandaise!
Je vous remercie.

En lecture en ce moment

Crise à l’UNJCI : Les éditeurs invitent les états-majors à agir dans le sens de la confraternité

Côte d’Ivoire : "Ceux qui ont pris part au congrès du RHDP se sont auto-exclus du PDCI-RDA, selon Bédié