Kandia Camara devant les parents de Laurent Gbagbo : "La réconciliation en Côte d’Ivoire est une réalité"





Kandia Camara,Laurent Gbagbo,réconciliation


La ministre Kandia Camara qui était ce week-end dans la région du Goh, antre de l’ex-président Laurent Gbagbo, pour le lancement des journées carrières, a rapidement vêtu sa veste de femme politique pour se rendre dans la localité de Logouata, dans la sous-préfecture de Bayota, où elle a parrainé la cérémonie de célébration de la réconciliation entre les différentes communautés qui y cohabitent. Devant la population sortie nombreuse, la ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle a trouvé en l’accueil qui lui a été réservé, un signe de la réconciliation réelle entre les Ivoiriens.
"Cet accueil que vous me réservez ainsi dénote de la réalité des faits en Côte d’Ivoire. Souvent, on dit dans ce pays qu’il n’y a pas de réconciliation entre les populations. Moi Kandia Camara, vous savez tous ici que je suis RHDP. Mon président s’appelle Alassane Ouattara. Mais, à chaque fois, on m’invite dans cette région. Je viens même de recevoir une invitation spéciale des parents de Laurent Gbagbo pour me rendre bientôt dans le village de Mama après ma visite dans son village maternel de Blouzon", a-t-elle indiqué. Pour elle, "c’est la preuve indiscutable que la réconciliation en Côte d’Ivoire est une réalité".
Accompagnée des secrétaires d’État Myss Belmonde Dogo et Aimée Zebeyoux et de cadres de la région que sont Alcide Djedjé et Allou Eugène, la ministre s’est ensuite rendue à Solokou pour le parrainage de l’intronisation du chef du village, Yao Blédé Dominique. Elle y représentait le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly. En plus de son message de paix et de réconciliation, le membre du gouvernement a appelé les populations à adhérer au processus électoral. "Je vous invite à aller vous faire enrôler pour obtenir vos cartes nationales d’identité. Le Premier ministre m’a envoyé pour vous dire qu’en cette année électorale, il ne veut pas que les conflits reviennent dans le pays", leur a-t-elle lancé. Avant de faire de nombreux dons, au nom du chef du gouvernement.

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Guégerre Vital-Bamba Amy Sarah : Souleymane Kamagaté dit l'Homme Saga prend une grave décision

8e sommet Africités : Le Conseil café-cacao à Marrakech pour rechercher d’autres destinations de commercialisation