Coronavirus : le gouvernement sollicite la voix des guides religieux pour lutter contre la propagation de la maladie





Coronavirus,gouvernement,guides religieux,maladie


Le ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation, Sidiki Diakité a présidé, mercredi, une rencontre au cours de laquelle, il a sollicité au nom du gouvernement, la voix des guides religieux pour lutter contre la propagation de la maladie à Coronavirus.

« Le gouvernement sollicite la voix des  guides religieux pour que  l’ensemble des Ivoiriens puissent prendre toutes les mesures pour pouvoir permettre à la Côte d’Ivoire de résister à la propagation de ce virus jusqu’à ce que les vaccins ainsi que les traitements adaptés puissent être trouvés par la communauté des experts sanitaires internationale », a fait savoir M. Diakité.

Il a recommandé vivement aux chefs de différentes confessions religieuses de veiller surtout au strict respect des mesures de prévention dont celle liée à l’interdiction de rassemblement de plus de 50 personnes.

« Si impérativement on devrait réunir 50 personnes, il faut faire en sorte que ces 50 personnes soient installées à distance d’au moins un mètre et que ces 50 personnes soient soumises à toutes les mesures d’hygiène nécessaire. », a insisté le représentant du gouvernement.

Sidiki Diakité a félicité les différentes communautés qui ont emboîté le pas au gouvernement en diffusant des communiqués pour appeler leurs fidèles à appliquer les mesures de prévention se limitant pour le moment à l’hygiène, à la distanciation et au confinement. Il a encouragé les autres communautés à s’y conformer en s’adressant à grande échelle à tous leurs fidèles.

Pour faire face à la propagation du Covid-19, le Conseil national de sécurité (CNS) a pris, lundi, 13 mesures de prévention dont l’interdiction des rassemblements de plus de 50 personnes pour une durée de 15 jours renouvelables à compter de ce mercredi 18 mars à minuit.

Suite à ces mesures la conférence annuelle de l’Eglise méthodiste unie Côte d’Ivoire (EMUCI) a décidé de la fermeture de tous ses temples et autres lieux de cultes sur toute l’étendue du territoire national pour une durée de 15 jours.

Les évêques de Côte d’Ivoire ont également pris des dispositions dans la lutte contre la propagation du coronavirus, entre autres la fermeture des établissements scolaires catholiques (maternelles, primaires, secondaires, techniques, professionnels et supérieurs – l’Université catholique, Unité université d’Abidjan y compris -) pour une période de 30 jours à compter du 17 mars 2020.

De même, les séminaires sont fermés pour une période de 30 jours à compter du 17 mars 2020, avec départ de tous les séminaristes en famille. Pour les rassemblements pastoraux, les évêques invitent les catholiques au strict respect de la mesure interdisant des rassemblements de plus de 50 personnes et les salutations avec contact physique, le respect de la distance de 01 mètre entre les personnes, le lavage des mains, tousser ou éternuer dans un mouchoir à usage unique. Les salutations et les gestes de paix liturgiques se feront en levant la main vers le frère ou la sœur.

(AIP)

En lecture en ce moment

Attribution de la Carte d’identité de journaliste professionnel : Voici les nouvelles conditions

Mauvaise distribution des journaux: Les éditeurs interpellent Edipresse