Violation du couvre-feu : 86 personnes en route pour la prison





Couvre-feu,non-respect,justice,Police nationale


Quelque 86 personnes ont été interpellées dans la nuit de jeudi à vendredi, après 21 h par la police nationale alors qu’un couvre-feu est instauré depuis mardi, de 21h à 5 h du matin.

Faisant le bilan du suivi du couvre-feu dans la nuit du jeudi, la direction de la Police nationale dit avoir interpellé 86 personnes, lesquelles "seront déférées devant les tribunaux pour répondre de leurs actes".

Jeudi, 62 personnes qui ont été présentées devant le tribunal correctionnel des flagrants délit pour violation du couvre-feu ont écopés de trois mois de prison avec sursis assortis d’une amende de 200.000 FCFA chacun.

En vue de lutter contre la propagation de la pandémie de la maladie à Coronavirus, le président de la République, Alassane Ouattara a décrété, lundi, l’instauration de l’état d’urgence avec à la clé des mesures dont un couvre-feu allant de 21h à 5 h du matin.

Lambert KOUAME  

En lecture en ce moment

Seulement deux inscrits au CP1 à Kani à trois jours du délai

Coronavirus : Didier Drogba met son hôpital à la disposition du gouvernement ivoirien