Côte d’Ivoire/International/ Abuja a accueilli le 54e sommet ordinaire de la CEDEAO





CEDEAO,Sommet,Ouattara


La cérémonie d’ouverture du 54e sommet ordinaire de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), samedi à Abuja, au Nigeria, a permis aux leaders ouest-africains d’examiner une série de rapports.

Ces documents sont relatifs à la situation politique aussi bien en Guinée-Bissau, au Togo que dans la région, à la Task force présidentielle sur le Schéma de libéralisation des échanges commerciaux de l’organisation régionale, à la monnaie unique communautaire et aux infrastructures.

Ils ont également apprécié le rapport final de la 41ème réunion ordinaire du Conseil de médiation et de sécurité, celui de la 81ème session ordinaire du Conseil des ministres de la Cedeao, et le rapport annuel 2018 du président de la Commission de la Cedeao.

Ces différents documents sont à présenter lors d’une session à huis clos intégral, c’est-à-dire réservée uniquement aux chefs d’Etat et de gouvernement.

La signature des actes et décisions de la Communauté notamment l’accession du Cabo Verde au programme du corridor Praia-Dakar-Abidjan avec l’introduction du volet maritime; la lecture, tant de la Déclaration politique sur la position commune de la Cedeao sur le retour des biens culturels en Afrique que du communiqué final ; la conférence de presse; tout comme le choix de la date et du lieu du 55ème sommet ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la Cedeao sont d’autres temps forts de la rencontre d’Abuja.

Une table ronde sur l’interconnexion énergétique pour le développement durable en Afrique s’est tenue en marge de ce sommet d’un jour, rapporte un communiqué de presse de la Commission de la CEDEAO transmis à l’AIP.

(AIP)

cmas

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Discussions sur la réforme de la CEI: la plateforme EDS donne les raisons de son retrait

Cameroun: “terreur” dans les zones anglophones