Coronavirus en Côte d’Ivoire : l’opposition unie pour réclamer plus de mesures





Côte d’Ivoire,Coronavirus,opposition,confinement


En plein état d’urgence, la Côte d’Ivoire accélère ses mesures de confinement face au coronavirus. Si les partis d’opposition les soutiennent, ils les trouvent insuffisantes et demandent également le gel des activités de services publics et politiques. Notamment la suspension des opérations d’obtention de la carte d’identité nationale et de la réforme du code électoral ainsi que la libération de prisonniers politiques.
Les revendications de l’opposition sont les mêmes qu’en temps normal, mais les raisons évoquées sont différentes. Dans un communiqué commun, et pour faire face au coronavirus, le PDCI et ses alliés, le FPI pro-Gbagbo, le GPS de Guillaume Soro, suivis des partis LMP, URD et LIDER, demandent au chef de l’État et au gouvernement l’arrêt des opérations d’enrôlement pour l’obtention des cartes d’identité et de la réforme du Code électoral. L’opposition ivoirienne souhaite également la libération des détenus et la fin des poursuites contre leurs responsables politiques. Lire la suite sur rfi.fr  

En lecture en ce moment

Coronavirus: Emmanuel Macron appelle à son tour à «annuler» les dettes des pays africains

Abobo : Une ONG veut faire du rond-point de la gendarmerie, la vitrine de la commune