Pascal Kouakou Abinan annonce un audit de la gestion du président sortant du conseil régional de l’Indénié-Djuablin





Abinan annonce un audit de la gestion du président sortant du conseil régional de l’Indénié-Djuablin,Abinan annonce un audit de la gestion du président sortant du conseil régional de l’Indénié-Djuablin,Abinan Pascal,Pr


Le nouveau président du conseil régional de l’Indénié-Djuablin, Pascal Kouakou Abinan, a annoncé samedi un audit de la gestion de l’ancienne équipe dirigeante de cette institution de développement régional.

M. Abinan a justifié cette décision par un besoin de transparence et de bonne gouvernance dans la gestion de l’institution dont il a désormais les reines. « Cet audit n’a pas pour objectif d’envoyer quiconque en prison, mais pour un besoin de transparence et de bonne gouvernance », a-t-il justifié.

Dans la perspective de cet audit, il a demandé au président sortant, Ehouman Boko Hubert « d’être disponible à tout moment pour fournir les explications nécessaires à la compréhension des documents » financiers, administratifs et techniques en rapport avec sa gestion.

« Je voudrais demander au président sortant d’être disponible à tout moment pour fournir à moi-même ou à toute autre personne ou structure que je pourrais désigner, les explications nécessaires à la compréhension des documents mis à ma disposition », a indiqué le premier responsable du conseil régional de l’Indénié-Djuablin au cours de la cérémonie de passation des charges.

Ce dernier a, du reste, jugé le résultat du travail de son prédécesseur en-deçà de ses attentes. « Je voudrais féliciter cette équipe (du président Ehouman Boko) pour ce qu’elle a pu faire. Cependant, force est de constater que les résultats obtenus sont en-deçà de ce que j’attendais d’elle », a indiqué M. Abinan.

Elu pour un premier mandat en 2013 à la tête du conseil régional de l’Indénié-Djuablin, ce dernier avait cédé son poste en janvier 2016 au premier vice-président d’alors de cette institution, M. Ehouman Boko Hubert, en raison de l’incompatibilité qui existait entre la fonction de membre du gouvernement et celle de président du conseil régional.

(AIP)

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire : Cinq (5) blessés suite à un grave accident

Côte d’Ivoire/ hommage : La nation ivoirienne reconnaissante à Bernard Dadié