Sécurité routière/Campagne de sensibilisation : "Le taux d’accident en Côte d’Ivoire (...) a progressé du faite des engins à 2 roues" (ministre Amadou Koné)





Accident,Amadou Koné,Ministre des Transports,Sensibilisation,Sécurité routière,Campagne de sensibilisation


Lisant le message du gouvernement pour la campagne de sécurité routière lancée dans le cadre des fêtes de fin d’année, ce lundi, à Adjamé, le ministre du Transport, Amadou Koné, a ouvertement interpellé tous ceux qui conduisent les véhicules à deux ou trois roues.
"Je voudrais aussi avec regret annoncer que de façon globale, le taux d’accident en Côte d’Ivoire a progressé du faite des engins de 2 roues qui ont plus tué, qui ont fait plus d’accidents", a révélé le membre du gouvernement. C’est pourquoi, il leur a "lancé un appel à la prudence, au respect des normes de sécurité, notamment par le port du casque".
Toutefois, il a reconnu que de l’année dernière à cette année 2017-2018, l’on a constaté "une baisse du taux de gravité des accidents de la circulation dûs aux véhicules automobiles".
Aux gestionnaires d’entreprises de transports, Amadou Koné a demandé de donner des véhicules de qualité aux chauffeurs et les moyens pour qu’ils puissent les entretenir et être professionnels. Il a également annoncé que dans le cadre du renouvellement du parc automobile, le président de la République a fait un effort particulier pour leur permettre d’accéder à des véhicules de meilleurs qualité en réduisant conséquemment les frais de douanes et de taxes sur les véhicules. "Certains bénéficieront d’exonération totale de frais de douanes. En plus, ils verront la suspension des frais de TVA ", a-t-il annoncé à la grande joie des transporteurs.
Enfin, le ministre a félicité son collègue Amédé Koffi Kouakou de l’Équipement et de l’Entretien des routes qui, pour l’année 2019, a prévu de reprofiler les pistes rurales à hauteur de 40.000 km. Un projet pour lequel 153 entreprises ivoiriennes ont été sélectionnées.
Modeste KONE

...

En lecture en ce moment

Campagne 2018-2019 : le prix du kilogramme du café fixé à 700 FCFA

Crise au FPI : "Je ne reconnaîtrai ni aujourd’hui ni demain le président Gbagbo comme président du FPI" (Affi N’Guessan)