Covid-19 - Destruction du matériel du centre de dépistage de Yopougon BAE : 21 personnes interpellées





Covid-19,Yopougon,Yopougon BAE,centre de dépistage,destruction,général Vagondo Diomandé


Dans les incidents qui ont eu lieu à Yopougon BAE, hier soir, et les heurts de jeunes gens avec les forces de l’ordre, ce matin, 21 personnes ont été interpellées, a annoncé le général Vagondo Diomandé, ministre de ma Sécurité et de la Protection civile.
"Nous avons procédé à l’interpellation de 21 personnes qui seront mises à la disposition des autorités compétentes et ils assumeront pleinement les conséquences de leurs actes", a dit avec fermeté le ministre. Ajoutant que "les enquêtes continuent".
Le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile a expliqué que pour faire face à la pandémie du coronavirus, l’Etat a mis en place des centres de dépistage, au nombre de 13, dont celui de Yopougon. Selon lui, hier soir, le chapiteau qui doit accueillir ce centre de dépistage était en train d’être érigé quand des individus ont saccagé le matériel. Il a ajouté également que, ce matin du 6 avril 2020, des personnes se sont mis à manifester pour s’opposer à la construction de ce centre.
"Tous ceux qui vont se démarquer à travers ces comportements seront interpellés", a prévenu le général Vagondo Diomandé.

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

De nouveaux programmes pour promouvoir une éducation de qualité présentés ce samedi

Communiqué du Conseil des ministres du 23 janvier 2019