UDPCI/RHDP : Mabri durcit le ton et se débarrasse d’Albert flindé





RHDP/UDPCI,Mabri-Albert Flindé


Le fossé se fait de plus en plus grand entre Albert Mabri Toikeusse et le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

Après avoir exprimé son mécontentement sur le choix du candidat du RHDP aux élections présidentielle de 2020, l’actuel ministre de l’Enseignement Supérieur et de la recherche scientifique, vient de frapper fort au sein de son parti d’origine, l’Union pour la démocratie et la paix (RHDP).

Mabri Toikeusse a procédé ce vendredi à un remaniement de la direction de l’UDPCI en se séparant de têtes fortes dont le désormais ex vice-président Albert Flindé, par ailleurs président du mouvement « Tonkpi RHDP 2020 », un mouvement de soutien à Amadou Gon Coulibaly.

L’on signale qu’Albert Flindé a pris fait et cause pour le RHDP au détriment de son parti d’origine, l’UDPCI.

Au cours de l’une de ses récentes sortie, il avait sommé certains cadres de son parti, notamment Laurent Tchagba, Famoussa Coulibaly, Blé Guirao et Mahi Clarisse de clarifier leur position face à la candidature du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly.

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Gouza Nahounou (Association Idées de paix) : " La politique doit être un outil de développement au service de la collectivité"

Côte d’Ivoire / Deuil : El Hadj Vazoumana Touré, ambassadeur en Arabie Saoudite est décédé