Covid-19: Quand les joueurs de football de quartiers défient les mesures barrières





covid-19,maracana


Malgré les mésures barrières prises par le gouvernement, nombreux sont ceux qui ne les respectent pas. Notre petite balade dans quelques quartiers d’Abidjan nous a permis de faire ce constat. Chaque 16h, au grand terrain du quartier Koweït,précisément dans la commune Yopougon, le stade se remplit  des amoureux du ballon rond.

Sans masques de protection ni gants les joueurs jouent tranquillement au football. Les nombreux jeunes ne s’inquiètent pratiquement de rien. Seul objectif pour les Maracaniers c’est de prendre du plaisir. Les joueurs se tapotent comme de rien n’était.

Cette même ambiance est constatée au terrain de Santé dans la même commune. Plusieurs jeunes se côtoient en ce lieu. Les mesures barrières sont encore foulées au pieds. Même son de cloche dans la commune de Treichville. Au quartier Arras 2, les jeunes de la cité, tous chaussés et habillés en tenue de sport, prennent d’assaut le stade de Maracana dénommé  »Le Sénateur ».  Les jeunes tout en sueur se fichent pratiquement du danger que constitue cette pandémie du Coronavirus. Juste à côté de cette cité, sur le mythique terrain d’Ernesto Djédjé les Maracaniers se mettent en jambe pour débuter une partie de jeu.

Dans la comme de Cocody, le stade d’Angré continu d’accueillir chaque jour des joueurs de football. En clair le sport de masse est toujours pratiqué dans de nombreux quartiers du district d’Abidjan. Et d’énorme cas de contamination peut venir de ces rassemblement. Les autorités en charge doivent vite réagir pour une mise en garde. Le ministre des Sports, Paulin Danho devra vite réagir pour éviter le pire.

Franck Ebi

Partarger cet article

En lecture en ce moment

10e congrès électif de l’UNJCI : Pourquoi l’élection du président n’a pas eu lieu

Rencontres Cinématographiques du Phare (Reciph) : Grand Bassam ressuscite le cinéma populaire ivoirien