Coronavirus : "la situation devient préoccupante" (Ministère de la santé)





Coronavirus,Dr Edit Kouassi


La conseillère technique du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr Edith Kouassi a exprimé, ce dimanche, la préoccupation du ministère relativement à la propagation de la pandémie de la maladie à Coronavirus.

Faisant le point de la situation de la maladie, Dr Edith Kouassi, a rappelé qu’à la date du samedi 11 avril, la Côte d’Ivoire a franchi la barre de 500 personnes testées positives au COVID-19 (553 cas).

Samedi, la Côte d’Ivoire a enregistré 53 nouveaux cas, portant à 553, le nombre total. Quatre nouvelles personnes ont été guéries, soit 58 au total et un nouveau cas de décès (un jeune de 36 ans) portant à quatre le nombre de décès.

"La situation devient préoccupante au regard du rythme de propagation de la pandémie dans notre pays pendant cette phase d’ascension annoncée par les experts", s’est inquiété Dr Edith Kouassi, demandant aux populations de redoubler de vigilance en respectant scrupuleusement les mesures barrières préconisées par le gouvernement qui, selon elle, sont les seules efficaces actuellement pour se prémunir contre la maladie et rompre avec la chaîne de propagation du virus.

Elle a réaffirmé que le grand Abidjan constitue toujours le point névralgique de cette pandémie dans notre pays. Quant au reste du pays, il demeure toujours à risque.

Dr Edith Kouassi a saisi l’occasion pour interpeler la jeunesse qui " qui constitue par ses habitudes et ses comportements, la population la plus exposée au covid-19 et même de propager l’épidémie à plus de responsabilité, car a-t-elle ajouté, " s’il est avéré que le taux de mortalité le plus élevé se trouve dans la catégorie des personnes âgées ou vulnérables, les enfants et les jeunes ne sont pas exemptés".

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Gervinho cité dans un scandal sexuel

Plus droit au salon d’honneur !