Les coûts des prestations des cliniques privées augmentent à partir du 1er janvier 2019





Clinique privée de Côte d'Ivoire


                                              Voir la titrologie ici

Les coûts des prestations augmentent dans les cliniques privées à partir du 1er janvier 2019 en application des tarifs du barème de 1998, annonce l’association des cliniques privées de Côte d’Ivoire (Acpci).

La consultation en médecine générale, actuellement à 12.000 F Cfa, passera à 15.000 F Cfa, soit une augmentation de 25% tandis qu’en médecine spécialisée, la consultation s’élèvera à 17.500 F Cfa contre 15.000 F Cfa actuellement, soit une augmentation de 16%, selon le président de l’association des cliniques privées de Côte d’Ivoire (Acpci), Dr Joseph Boguifo, qui s’exprimait sur la question lundi à Abidjan.

« Ces tarifs datent de 1998, mais nous avons été amenés à surseoir à leur application à plusieurs reprises» a-t-il indiqué, soulignant que les cliniques privées sont des entreprises comme tout autre, soumises aux mêmes lois de gestion et de fonctionnement.

Or, en 25 ans, relève le président de l’Acpci, les charges n’ont fait qu’augmenter de manière exponentielle tandis que les tarifs pratiqués sont restés inchangés.

                                                     Voir la titrologie ici

«Les cliniques vivent d’énormes difficultés aujourd’hui. Plusieurs propriétaires  ont dû vendre leurs établissements parce qu’ils n’arrivent plus à faire face aux charges quotidiennes», a déploré Dr Boguifo.

Pour lui, ces nouveaux tarifs ont été entérinés par le gouvernement ivoirien suite à la dévaluation.

Il a en outre relevé que les cliniques rencontrent beaucoup de difficultés dans la mesure du tiers payant, alors qu’aucune loi ne les oblige à l’appliquer.

Cette action sociale permet au patient de payer 20% des soins quand l’assurance ou la mutuelle assure les 80%.

                                                     Voir la titrologie ici

(AIP)

Partarger cet article

En lecture en ce moment

23e Ag de l’Omt à St-Petersburg : Les enjeux pour le tourisme ivoirien

Affaire BHCI: Le Président Ouattara compte poursuivre la société Westbridge