CORONAVIRUS : Guérie du covid 19, une ivoirienne Sous-Préfet se prononce sur la maladie.





Covid 19,Coronavirus


Suite aux demandes récurrentes des populations de rencontrer des personnes infectées par le Covid 19 avant de croire en son existence, le préfet d’Abidjan, Vincent Toh Bi Irié a permis à Mme Djéréyé Claude Sous-préfet, testée positive au coronavirus et qui a suivi les traitements et déclarée guérit, de s’adresser aux ivoiriens à travers une vidéo diffusée sur le profil Facebook de "Allo Abidjan".

"J’ai été testée positive au coronavirus et tout de suite j’ai été admise dans un centre de prise en charge des personnes contaminées et j’ai pu bénéficier des traitements adéquats et j’ai rencontré des personnes de tous genres qui souffraient de cette maladie. Nous avons des médecins qui sont à l’œuvre et qui travaillent. Je voudrais leur dire merci pour les traitements qu’ils nous ont administrés. Merci pour leur engagement. Merci pour le service technique de nettoyage qui sont restés à notre disposition. Aujourd’hui, après deux tests négatifs, j’ai été déclarée guérit du coronavirus et c’est une maladie réelle. Il faut éviter de stigmatiser les personnes qui peuvent être infectées de cette maladie autour de vous. J’en ai fait l’amère expérience. J’ai eu l’impression que mon monde s’écroulait, de savoir que des personnes que j’estimais puissent me tourner pratiquement le dos parce que j’avais été infectée. C’est une situation difficile à supporter je vous l’assure. Je vous demande donc d’éviter la stigmatisation parce que la stigmatisation est plus douloureuse que la maladie. Elle tue plus vite que le coronavirus. Je voudrais vous inviter à apporter tout votre soutien à vos proches qui pourraient souffrir de cette maladie. En tant qu’autorité sous-préfectorale, j’ai pour mission de sensibiliser les membres de la communauté que j’administre, je pense que je suis suffisamment outillée pour leur dire ce qu’il y a à faire et ce qu’il faut faire. Je suis à même de les pousser à respecter les consignes barrières que les agents de santé nous demandent de respecter", a-t-elle déclaré.

Solange ARALAMON

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Présidentielle 2020: "le FPI aura un candidat", assure Assoa Adou

Un homme victime d’une tentative d’assassinat à Duékoué