Prorogation de la fermeture des écoles : Kandia Camara parle à la communauté éducative





Kandia Camara,communauté éducative,cours en ligne


La ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Kandia Camara, a fait une adresse à la communauté éducative pour féliciter ses collaborateurs pour leur contribution à la mise en œuvre des cours en ligne et les a exhorté à poursuivre leurs efforts aux fins d’un nécessaire perfectionnement continu de l'offre éducative. Elle leur a demandé de veiller à ce que les écoles restent fermées. Toutefois, selon elle, malgré la fermeture des classes, les élèves ne sont pas en vacances et les cahiers doivent rester ouverts. Pressecotedivoire.ci vous propose l’intégralité de l'adresse de la ministre Kandia Camara. 

ADRESSE A LA COMMUNAUTE EDUCATIVE

RELATIVEMENT A LA CRISE DU CORONAVIRUS COVID-19

Cours en ligne 

Kandia Camara en appelle à la responsabilité des parents 

 "A l’instar de tous les pays du monde entier, la Côte d’Ivoire fait face à une crise sanitaire planétaire marquée par la propagation de la maladie à Coronavirus COVID-19.

Cette pandémie menace nos vies, affecte tous les secteurs d’activités et fragilise nos outils de production de valeurs et de richesses.

Prenant la pleine mesure de cette urgence sanitaire, le Conseil National de Sécurité réuni le 16 mars 2020 a pris une série de mesures au nombre desquelles la fermeture de tous les établissements scolaires pour une période de 30 jours.
Malheureusement, en dépit de l’application des mesures édictées pour briser la chaîne de transmission de cette maladie, le nombre de personnes infectées n’a cessé de croître au cours de cette période.
Aussi, le Gouvernement a-t-il dû proroger jusqu’au 17 mai 2020, la fermeture des établissements scolaires en renforçant les dispositions de distanciation sociale.
Face à cette situation exceptionnelle et douloureuse à bien des égards, ma peine est grande, même si je reste confiante en notre capacité collective à trouver une solution définitive à ce mal pandémique.
Pour assurer la continuité de l’école, le Ministère organise depuis le jeudi 09 avril 2020, des cours à distance, gratuitement, au bénéfice des élèves des classes de CM2, de troisième et de Terminale ; les classes intermédiaires devant suivre progressivement. 
L’intérêt de ces cours à distance, illustré par l’engouement des apprenants et de leurs parents, nous conforte dans l’idée que cette action palliative est indispensable.
C’est le lieu de réitérer ma gratitude aux nombreux Partenaires dont l’accompagnement nous est manifestement précieux.
À tous mes collaborateurs (techniciens, Enseignants, Conseillers, Inspecteurs et Inspecteurs généraux), j’exprime mes félicitations pour leur implication et leur contribution salutaire à la mise en œuvre diligente de l’Enseignement à distance.
Au regard des enjeux, je veux les encourager à poursuivre leurs efforts aux fins d’un nécessaire perfectionnement continu de notre offre éducative.
En attendant l’amélioration significative de la situation sanitaire nationale, j’invite les parents d’élèves à renforcer l’encadrement de proximité de leurs enfants.
Je les exhorte à leur faire comprendre qu’ils ne sont pas en vacances.
Les classes sont certes fermées, mais les cahiers et les livres doivent rester ouverts.
Pour que l’école ne soit pas le lieu de la propagation de la maladie, je renouvelle mes instructions aux Directeurs régionaux et Départementaux, Inspecteurs de l’enseignement préscolaire et primaire, Chefs d’établissements du secondaire, Directeurs des études et Directeurs d’écoles primaires, à veiller à la fermeture effective des écoles, mais en y assurant une permanence de l’administration à travers un plan de service par rotation.
Je demande la plus grande fermeté dans l’observance de cette mesure pour sauvegarder l’intégrité de nos écoles afin qu’elles soient opérationnelles dès la reprise que je souhaite dans les plus brefs délais.
Enfin, dois-je le rappeler, j’attache du prix au respect rigoureux de toutes les mesures barrières prises par le Gouvernement et les services de santé, surtout celles relatives au port du masque de protection et la distanciation sociale.
En ayant une pensée pour toutes les personnes affectées par la maladie, je les assure de ma compassion et de mon soutien.
À tous et à toutes, je réaffirme ma conviction qu’en union de prières, dans la solidarité et dans le strict respect des mesures édictées pour contenir la propagation de la pandémie, nous vaincrons le COVID-19".

Kandia CAMARA

En lecture en ce moment

Typhon Hagibis au Japon : Au moins 56 morts et 15 personnes portées disparues

Covid-19 : Danse ivoire diaspora fait des dons à des compagnies de danse et de chorégraphie