Après l'ordonnance de la cour africaine des droits de l'homme: Guillaume Soro réagit





Cour africaine des droits de l'homme,Soro Guillaume


Depuis son exil à Paris, Guillaume Soro, le président de Générations et peuples solidaires (GPS)  a réagi après l’ordonnance de la Cour africaine des droits et des peuples (CADHP).
"La Cour africaine des Droits de l’Homme et des peuples, juridiction indépendante supranationale, vient de rendre une décision historique. Elle reconnaît l’iniquité des poursuites engagées contre Guillaume Kigbafori Soro et les cadres, militants et dirigeants de GPS ainsi que les 05 députés du groupe parlementaire Rassemblement injustement incarcérés par le régime d’Abidjan. Quand la justice est indépendante, ses arrêts sont limpides et ne souffrent d’aucune suspicion. La victoire est toujours du côté de la justice", a-t-il écrit  sur sa page Facebook.
Pour rappel, la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples (CADHP) a pris une ordonnance  le mercredi 22 avril 2020,  exigeant que la Côte d’Ivoire suspende le mandat d’arrêt émis contre Guillaume Soro et l’inculpation des élus et proches de lui.
Solange ARALAMON 

En lecture en ce moment

Congrès du RHDP Unifié / Charles Lago Donwahi (Délégué général de Concorde en France) : « Celui qui n’est pas avec nous s’écarte de la sagesse »

Côte d’Ivoire / Affaire utilisation du logo du Front populaire ivoirien : Affi N’Guessan gagne son procès