Bouaké : La police porte assistance à une femme battue par un sergent-chef au GSPM, les faits





bouake-la-police-porte-assistance-a-une-femme-battue-par-un-sergent-chef-au-gspm-les-faits


Le lundi 27 avril 2020, aux environs de 22 heures, L’équipage du Commissariat de Police du 3ème arrondissement de Bouaké, en patrouille dans la zone de Dar Es Salam, a trouvé sur la voie une femme en détresse, avec deux enfants sous les bras, sollicitant leur assistance.

Il s’agit de dame T. Chantal, 33 ans, Ivoirienne, ménagère, mère de 06 enfants. Elle a déclaré qu’elle a été battue par son concubin C. DOTANA, 40 ans, Ivoirien, Sergent-chef au Groupement des Sapeurs-pompiers militaires de BOUAKE, qui est par ailleurs le père de ses 06 enfants.

Portant des enflures sur ses lèvres et sur son visage, l’équipage l’a conduite au CHU de Bouaké où elle a été reçue par le corps médical pour des soins que nécessite son état de santé.

Après les soins, elle a été priée de se rendre au petit matin au Commissariat de Police pour sa plainte.

Fulbert YAO/DGPN

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Retour de Laurent Gbagbo : "Aucune restriction n’a été formulée par le gouvernement" (Justin Koné Katinan)

Renforcement de la réponse aux violences électorales: Le Wanep et le GNRE sensibilisent les jeunes et les autorités d’Adzopé