Caf ; affaire ''2e mandat '' , Ahmad Ahmad se prononce





Football,Caf,Ahmad Ahmad


«Malgré un bilan désastreux marqué par une affaire de corruption, un audit du Bureau Pwc réalisé par la FIFA et une mauvaise gestion qui ne plaident guère en sa faveur, le président de la Confédération Africaine de Football, Ahmad Ahmad mise sur un second mandat consécutif à la présidence de l’instance africaine,» publiait hier le site d'information footafrique.com, s'appuyant sur des informations de l'un des conseillers du Malgache, à la tête de la plus haute instance du football africain depuis mars 2017.

Le site expliquait que d’autres membres du CE de la CAF, dont le Congolais Constant Omari, le Sénégalais Augustin Senghor, l’Egyptien Abo Reda ou le Marocain Fouzi Lekjaa sont de potentiels candidats à une élection qui aura lieu au premier trimestre 2021. Actuellement confiné à Madagascar, Ahmad Ahmad a publié un bref démenti sur ses réseaux sociaux. «Je lis depuis ce matin des articles de presse faisant état de ma candidature à un second mandat à la Présidence de la CAF. Aujourd'hui, toute mon attention se porte sur la gestion de la crise du Covid-19. Lorsque j'aurai pris une décision je l'annoncerai moi-même», a-t-il tenu à clarifier.

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Crise à l'Africa Sports/ Vagba Alexis menace les joueurs

Autoroute du nord : un minicar prend feu et fait 23 victimes