En lieu et place de l'Emoi du Jazz : La Fondation Dez Gad's Tribute lance "l'Anouma Bera"





Emoi du Jazz  festival, Dez Gad's Tribute,


Dans le souci de continuer de mener une campagne en faveur de l’amour, encourager la solidarité, motiver l’espérance et ainsi participer à l’apaisement des populations locales par ces moments dominés par la pandémie du coronavirus, la fondation  "DEZ GAD’s Tribute"  en lieu et place du festival "ÉMOI DU JAZZ by DEZ GAD", depuis'le 30 avril dernier, "l’Anouma Bera".

Cest une initiative mise en place pour recueillir des dons  qui seront redistribués par la suite aux populations vulnérables.

"Nous sollicitons la participation active de tous, anciens comme futurs festivaliers, artistes, partenaires et bénévoles, à participer à cette joyeuse aventure avec nous, et ainsi donner un meilleur écho à cette initiative au travers du voyage à la quête de l’Anouma Bera, afin que l’année devienne merveilleuse avec le jazz", indique le communiqué  dont pressecotedivoire a reçu copie.

En plus des dons, des volontaires pourraient participer au projet en partageant  en musique leur plus beau message d’espoir et d’amour avec le Hashtag #AnoumaBera

Pour rappel, la fondation organise chaque année depuis 10 ans son festival à partir de cette date le festival "Emoi du jazz. En partenariat avec le bureau de l’UNESCO à Abidjan, cette rencontre internationales’attelle à véhiculer par des moyens créatifs et innovants les valeurs de paix, de Fraternité et d’amour du Jazz auprès d’un large public, de plus en plus jeune.

Dynamique plateforme d’échanges et de valorisation des industries culturelles et créatives, la Fondation Dez Gad a pour mission de préserver et promouvoir le patrimoine culturel de la Côte d’Ivoire à travers les Arts et la musique en l’occurrence le Jazz et ses musiques dérivées.

Solange ARALAMON 

En lecture en ce moment

« Point de la situation de la COVID-19 au 20 mai 2020 »

Football: Didier Drogba, candidat pour la présidence de la FIF