Chutes d’objets métalliques dans des localités de la Côte d’Ivoire : des pistes se dégagent déjà





chutes d'objets métalliques,des pistes,Jonathan Christopher McDowell,fusée,chinoise,Long March 5B


Des éléments nouveaux, révélés par l’astrophysicien américain Jonathan Christopher McDowell, pourraient faire avancer l’enquête à peine entamée par les autorités ivoiriennes sur l’affaire d’objets métalliques tombés dans des localités de Côte d’Ivoire. Selon ce dernier, lesdits objets pourraient provenir du corps d’une fusée chinoise dénommée Long March 5B, lancée le 5 mai 2020 depuis la base de lancement de Wenchang, située sur l’île de Hainan, au sud de la Chine.

Le corps de la fusée serait resté en orbite une semaine, avant d’effectuer une entrée incontrôlée dans l’atmosphère terrestre et s’écraser dans l’Océan atlantique.
Pour Jonathan Christopher McDowell, " il est probable que les objets vus dans cette zone (NDLR : la Côte d’Ivoire) soient bien des morceaux de la fusée. Un objet métallique de 12 mètres de long est par exemple tombé du ciel dans le village de Mahounou, à Bocanda. Cette ville se trouve justement sur la trajectoire de la fusée lorsqu’on la projette au sol".
Voilà des faits qui pourraient bien faciliter le travail des enquêteurs.

Modeste KONE

En lecture en ce moment

Première bougie

Burkina Faso: deux attaques ensanglantent la région du Centre-Nord