Affaire "doute sur la gestion de 1,3 milliard " par l'ancienne équipe de la MUPEMENET : Zadi Gnagna fait une mise au point





MUPEMENET,Zadi Gnagna,mise au point,1,3 milliard


Zadi Gnagna, membre de l'ancienne équipe dirigeante de la Mutuelle du personnel du ministère de l’Éducation nationale et de l’Enseignement technique (MUPEMENET), a fait une mise au point relativement aux soupçons de mauvaise gestion. 
Le vice-président du Conseil d’administration a précisé : " Je n'ai jamais été suspendu du conseil d'administration. J'ai démissionné depuis le 26 juillet 2019 malgré les propositions  mirobolantes qui m'ont été faites". Selon lui, il a été administrateur élu depuis 2014 et réélu en avril 2019. "Je ne suis le valet de personne", précise-t-il. Ajoutant : " Je n'ai jamais été signataire de chèques ni ordonnateur de dépenses à la Mupemenet". 
Théodore Zadi Gnagna a conclu sa mise au point par un proverbe africain : "Quand tu manges la main du singe regarde ta propre main".
"Ce sont un plus de 1,3 milliards de Fcfa qui ont été pompés des comptes de la mutuelle et qui sont présentés dans les livres de la comptabilité comme étant des «autres frais de gestion ». En comptabilité ce terme ne représente rien", a révélé l’actuel directeur général, Alloba Antoine, lors du bilan de ses 6 mois de gestion.

Modeste KONÉ 

 

En lecture en ce moment

Audit du fichier électoral, le président de la CEI répond à l’opposition : "notre liste est fiable"

Coronavirus: l'Afrique face à la pandémie le mardi 28 avril