Alimentation en eau potable: La production d'Abidjan bientôt renforcée





Hydraulique, Pierre Fakhoury Organisation,


Le Ministre de l'Hydraulique Laurent TCHAGBA , a présidé une importante séance de travail avec l'entreprise Pierre Fakhouri Organisation  (PFO) chargée de l'exécution du projet de la "MÉ" à la salle de conférence dudit ministère ce lundi 18 Mai 2020. 
Une rencontre  qui a porté sur la présentation des résultats de l'étude de dispersion de l'eau produite à partir de la future station de potabilisation de l’eau de la rivière "MÉ " située sur la route de Grand Alepé à 40 km au nord d'Abidjan.
En effet ,les travaux de construction de cette station ainsi que des châteaux d’eau étant déjà exécuté à plus de 64%, il est important de préparer le processus de distribution de l’eau  qui sera produite. 
Il faut  rappeler que cette station d’une production journalière de 240 000 m3 a pour objectif de renforcer la capacité de production d'eau potable du grand Abidjan.
Au cours de cette séance, PFO AFRICA a présenté au ministre les résultats de son étude sur la dispersion de l’eau produite à partir de la rivière ME. La présentation a porté sur le réseau. 
Il en ressort que cette dispersion pourra se faire en trois (03) lots. Le Lot 1 portera sur le secteur urbain constitué par Abobo Est et Cocody avec un linéaire( pose de canalisation) de 27 km, le  lot 2  sur le secteur urbain d’Abobo Ouest et une partie de Yopougon sur un linéaire de 17 km et le  lot 3 porte sur les liaisons vers Alépé et Azaguié avec un linéaire de canalisations de 20 km. 
Il est bon de préciser que les travaux de pose de canalisation pour la dispersion débuteront dans les prochains mois  par le lot 1.

Dans le souci d'achever les travaux dans les délais contractuels (2018_2020), le ministre Laurent TCHAGBA a recommandé la redynamisation du comité de pilotage de ce projet afin de prendre en compte toutes les observations des parties prenantes au projet. Cette usine
Solange ARALAMON 

En lecture en ce moment

Le ministre de la Ville formel : "Raser les quartiers précaires n’est pas la solution"

Les députés du RHDP disent "non" à la gratuité de la nouvelle carte d’identité