Justice/ Charles Blé Goudé : "Je veux rentrer chez moi si les autorités me le permettent".





blé goudé,liberation,côte -d'Ivoire


 Dans son communiqué, la chambre d’appel de la CPI annonce avoir « décidé de réexaminer la nécessité de maintenir les conditions imposées à la mise en liberté des deux personnes acquittées ». Concrètement, cela signifie que Gbagbo et Blé Goudé vont récuperer leur passports et qu'ils sont de nouveau autorisés à voyager. 

Suite à cette annonce de liberté, Charles Blé Goudé, fidèle allié de l’ex président ivoirien Laurent Gbagbo a exprimé son souhait de revenir sur sa terre natale dans une interview accordée à RFI.

" Je suis ivoirien. Si l’institution qui a estimé à un moment donné que les charges qui pesaient contre ma personne relativement à une crise qu’a connu mon pays … si cette institution me donne le droit de me déplacer je pense que ma destination première est d’être là où mon cordon ombilical a été coupé c’est-à dire la Côte d’Ivoire" a – t-il dit.

Il a tout de même reconnu que son retour ne se fera qu’avec l’accord des autorités politiques.  "Ma volonté est de rentrer chez moi , près des miens pour m’incliner sur la tombe de mon père et de mes frères décédés en mon absence mais bien sûr cela dépend de la volonté des autorités de mon pays "

Charles Blé Goudé n’a pas manqué de rappeler son infaillible fidélité à celui qu’il appelle "mon père"  et ne prendra aucune décision sans que celui-ci ne lui en ait donné les directives.  Il dit ne pas être intéressé pour une candidature  aux élections présidentielles d’octobre prochain.  "Que je sois en Côte d’Ivoire où pas, ma voix comptera lors des élections", rassure t-il.

 

Marie-Claude N'da (stagiaire) 

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Cinéma/ Akissi Delta dans tous ses états : "Chez nous ici, chien mange chien »

Dialogue sur la reforme de la CEI : Le parti de Sam l’Africain "se réserve le droit de ne pas reconnaître les résultats des travaux"