Promotion de entrepreneuriat jeune : La fondation BJKD appuie une strat'up agricole





economie,startup,Fondation BJKD,Kuami Ulrich,Groupe Nsia,Bénédicte Janine Kakou Diagou (BJKD),


Promouvoir l’art et la culture mais aussi valoriser le domaine de la créativité et l’émergence de nouveau talent. Tel est le crédo que s’est donné la fondation Bénédicte Janine Kakou Diagou (BJKD), une initiative de Bénédicte Janine Kacou Diagou, directrice général du Groupe Nsia.

Dans ce sens, Alain Kouadio, président de ladite fondation a remis le jeudi 1er novembre 2018, à Cocody, un chèque d’une valeur de 30 millions de Fcfa, à M Kouami Koffi Ulrich, gérant de l’entreprise Solagro Sarl opérant dans la production de vivriers hors sol. A travers cet appui, BJKD entend accompagner une entreprise qui aura séduit par ses ambitions à en croire Alain Kouadio. « C’est une entreprise qui est bien organisée mais surtout c’est un jeune entrepreneur qui a de très grandes ambitions et qui s’est donné les moyens sur le plan juridique organisationnel et technique pour mener à bien ce projet », a fait savoir le président de la Fondation

. Le premier responsable de la fondation n’a pas manqué d’exprimer sa confiance dans la projet conduit par Kuami Ulrich. «Etant sûr que notre expérience sera concluante, a-t-il dit au bénéficiaire, la fondation s’engage à t’accompagner pour que tu deviennes une des références de la production hors sol en Côte d'Ivoire et dans toute la sous-région ».

Au cours de cette cérémonie qui s’est voulue sobre, le jeune entrepreneur n’a pas caché sa joie de bénéficier de cet appui. Il a en outre expliqué que fort de ce financement, il entend moderniser davantage son entreprise tout en triplant sa production. « Grace au financement que nous venons d’obtenir, nous allons pousser notre espace de production a 3ha, dans les prochains mois, tripler notre production, et acquérir de nouveaux matériels encore plus performants », a expliqué l’entrepreneur avant de recevoir officiellement son chèque. Pour rappel, la Fondation BJKD n’est pas à son premier geste en faveur de l’entrepreneuriat.

De fait, la structure initie un prix annuel qui met en compétition plusieurs jeunes porteurs de projets. La seconde édition de cette compétition est annoncée pour les prochains mois.

 

 

Jean Kelly Kouassi (Stg)

 

En lecture en ce moment

Athlétisme (les Awards 2018) Ahouré-Ta Lou en course pour le titre de meilleure athlète 2018

Quatre membres d’une même famille périssent dans un accident de la circulation