Tourisme et voyage : " Jaime mon agence de voyage", l’hymne de la résilience de l’Apv-CI





Tourisme et voyage,Apv-ci


Touchées  en plein-cœur par la crise de la Covid 19, les agences de voyages peaufinent des stratégies pour pouvoir rebondir avec l’ouverture progressive des frontières  et la reprise des liaisons aériennes. A cet effet, l’Association des professionnels du voyage de Côte d’Ivoire  (Apv-CI), a entamé, le 11 juin, une campagne en vue d’aborder la reprise des activités des voyagistes post-Covid 19.

" J’aime mon agence de voyage" sonne donc, selon la présidente de l’Apv-CI, Marie-Reine Koné, comme un hymne de ralliement de ses quelque 80 membres agréés, à la résilience. D’autant plus que, à l’en croire, les signaux émis par les compagnies aériennes,  pour la plupart, de se substituer aux agences par des réservations et autres  prestations à elles dévolues, entres autres signaux, devraient incliner les agences à réaffirmer leur positionnement stratégique dans l’écosystème du tourisme et du voyage.

Sur tous les sites digitaux, les réseaux sociaux et autres supports administratifs et de communication des agences ivoiriennes, de même que ceux de la faîtière  Apv-CI, le visuel de "J’aime mon agence de voyage" sera apposé en médaillon. Il importe de noter que durant ce trimestre de la pandémie mondiale du Coronavirus, les 80 membres de l’Apv-CI ont entièrement cessé leurs activités, se retrouvant ainsi sans aucune recette.

Mais il incombe, toutefois, d’indiquer que des mesures solidaires ont été prises, en attendant l’appui étatique à travers les différents fonds mis en place. Et en attendant celui spécifique du secteur touristique en élaboration au ministère du Tourisme et des Loisirs, du reste annoncé par le ministre Siandou Fofana, le 18 mai dernier aux opérateurs.

La présidente de l’Apv-CI d’espérer une reprise avec de nouveaux paradigmes : "Les agences devront se reconvertir ou ... mourir ! Alors faisons travailler nos méninges pour une reconversion réussie !". Une posture qui dénote d’un optimisme quant à la capacité des acteurs à juguler la crise et à anticiper les actions post-crise.

Solange ARALAMON

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Sica 2020: Le Café, le cacao, le cajou de Côte d'Ivoire ''vendus'' aux États-unis

‘’Trous de mémoire’’ d’aventuriers politique ?