Ratissage après l'attaque de Kafolo: 27 individus interpellés





Attaque Kafolo,Ratissage,27 individus interpellés


Quelque 27 individus ont été interpellés et du matériel détruits, après l'attaque le 11 juin, d'un poste frontière mixte armée - gendarmerie par individus non identifiés à Kafolo, dans le Nord, frontière avec le Burkina Faso, indique un communiqué de l'état-major des armées.  
"Au 6ème jour d'un ratissage dans la zone, 27 individus ont été interpellés, du matériel logistique détruit, du matériel de communication saisi", selon la note signée par le chef d'état-major général des armées ivoiriennes, le général Lassina Doumbia.
Pour cette opération de ratissage, l'armée a utilisé des moyens aériens et terrestres. A l'issue de l'attaque de Kafolo, une dizaine de soldats ont trouvé la mort et six blessés,  rappelle-t-on.
L'état-major des armées invite les populations riveraines à une étroite collaboration avec les Forces de défense et de sécurité et de se conformer aux consignes qui leur sont communiquées régulièrement.  
Tout en renouvelant ses condoléances aux familles endeuillées et souhaitant un prompt rétablissement aux blessés,  l'état-major annonce qu'une cérémonie d'hommage sera rendu aux victimes, sans toutefois préciser la date indiquée. 
Lambert  KOUAME 

En lecture en ce moment

Affi ne s’est pas encore prononcé sur la rencontre entre la dissidence du FPI et le PDCI (communiqué)

Lutte contre le changement climatique:Les géographes ivoiriens veulent apporter leur contribution