Koumassi - Déguerpis du Grand marché : Les commerçants envahissent les abords du nouveau site





Koumassi,Cissé Ibrahim Bacongo


Les commerçants du grand marché de Koumassi, recasés par la mairie sur le site de l’ancienne gare d’UTB, jouxtant la CNPS, ne savent plus à quel saint se vouer. Eux qui sont livrés à eux-mêmes, après avoir été déguerpis du grand marché le dimanche 21 juin.

Sous la pluie battante de ce lundi 22 juin, à notre passage sur les lieux, ce sont des commerçants désemparés, trempés pour la plupart, ainsi que leurs marchandises, qu’ils essaient tant bien que mal de protéger. Une situation qui intervient seulement 24 h après leur recasement suite à la démolition du grand marché

"Le maire nous a obligé à venir sur ce site, mais l’espace est restreint et en plus, il n’est pas couvert. Tous les commerçants ne peuvent pas contenir sur le site. Ce qui nous oblige à nous retrouver dans ces conditions. Manque de pot pour nous, nous sommes en saison de pluie. Nous faisons donc ce que nous pouvons pour écouler nos marchandises parce que nous ne pouvons pas rester à la maison", a fait savoir une commerçante, à notre passage, ce lundi 22 juin.

Une autre vendeuse que nous avons rencontré dans l’enceinte du site, situé entre l’ancienne Gare UTB et l’espace situé derrière la CNPS, construit sur une superficie de plus de 6000 m2, avec des commodités telles que les toilettes, un service de gardiennage et des box pour les marchands, a expliqué pour sa part que, les premiers qui ont accepté de venir dans le nouveau lieu ont pu avoir de la place pour s’installer. Cependant, les réticents qui sont restés sur les ruines du grand marché, qui ont été contraints de les rejoindre le dimanche, se sont retrouvés sur les abords parce que le site ne peut pas contenir tous les commerçants.

Malheureusement, les désagréments créés par cette situation sont visibles. En effet, les trottoirs et même la chaussée sont pris d’assaut par les vendeurs, au point où il est difficile aux automobilistes de circuler normalement, provoquant des embouteillages monstres dans la zone. La nouvelle voie entre le terrain Inchallah et le feu de la CNPS est carrément obstruée  par les vendeuses de vivriers.

C’est le lieu d’interpeller le maire Cissé  Ibrahim Bacongo qui a pris sur lui de donner un visage plus reluisant à sa commune.

Pour rappel, le grand marché de Koumassi construit en 1974, a été démoli à cause de la vétusté des installations et l’insalubrité, en vue d’offrir aux commerçants un nouveau marché qui respecte les normes, avec de nouvelles commodités.

Solange ARALAMON

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Etablissement de la CNI à Grand-Bassam : Le maire Jean Louis Moulot et le député Seriba Coulibaly offrent 1 million de francs à 200 militants RHDP

Un nouvel organe en charge de l’identification des personnes voit le jour en Côte d’Ivoire