Election à la Fif : Copa Barry dévoile les faces cachées du projet de Didier Drogba





Football,Didier Drogba,Election à la Fif


Peu de personnes le savent mais pour ceux qui me connaissent, je suis le fondateur du Copa Football Club (CFC) qui forme gratuitement des jeunes footballeurs depuis plus de 20 ans. J’ai participé à la préformation et à la formation de jeunes joueurs dont certains sont devenus mes coéquipiers en équipe nationale comme Cissé Abdoul Karim, gardien de l’ASEC, Soro Bakary et Koné Kouamatien. D’autres ont connu une carrière professionnelle comme Barro Babou Sidik, Kangoh Simon entre autres.
Je profite pour saluer tous les formateurs et particulièrement coach Traoré dit « Agnagami », coach Hamza Gamal, coach Bibo, coach Ben Sanou, coach Xavier Minnigou, coach Sidibé Hamed dit « tout petit » et mon bienfaiteur coach Hamidou "TPK".

Je parle de cet aspect de ma vie car je voudrais attirer l’attention sur l’importance de la formation de nos joueurs et sur la situation des formateurs. 

Je me rappelle que lorsque j’évoluais au Stella club d’Adjamé, les jours d’entrainement coïncidaient avec les jours d’école. Obligé de faire un choix, je séchais les cours pour aller au foot. 
Mon père m’a demandé un jour « Boubacar, je paie tes études. Si tu sais que tu ne veux pas aller à l’école, que veux-tu faire ? » 
La passion du foot ayant pris le dessus, j’ai décidé d’abandonner les études. 
Je suis conscient que certains ont été contraints comme moi de faire un choix qui ne s’est pas toujours soldé par un succès. 
⚽️
⚽️Avec Didier, les études et le football ne seront plus incompatibles.⚽️

 En effet, Drogba prévoit la renaissance de l’ OISSU ( compétition en milieu scolaire). Il envisage de faire des partenariats avec des structures de formation afin de permettre aux jeunes footballeurs d’avoir plusieurs cordes à leur arc. Vous êtes tous admiratifs du centre de Clairefontaine de France ? Eh bien, avec Didier, nous pouvons rêver un jour d’avoir notre « Clairefontaine » made in Côte d’Ivoire.

⚽️Avec Didier, l’indemnité deviendra réalité et tous les formateurs auront un statut légal.⚽️

Aujourd’hui combien, jouissent des indemnités de formation ? Combien reçoivent une reconnaissance de leur investissement ? Certains formateurs jouent même le rôle de père pour ces jeunes en les accueillant, les encadrant pour en faire des grands. Les formateurs méritent la reconnaissance et le respect de leur travail. Didier prévoit de les former et de leur offrir un cadre légal d’exerce de leur métier avec une organisation nouvelle.

⚽️Avec Didier, c’est l’assurance de pouvoir rebondir face aux aléas de la vie.⚽️

Rappelez-vous de l’histoire de cette jeune footballeuse qui a lancé un cri de détresse à Didier. Pour cause de blessure, elle ne pouvait plus jouer et n’avait plus de revenus. Cela doit nous interpeller.
En cas d’accident de la vie (blessure, maladie) il est important de mener une réflexion en lien avec les assureurs sur la mise en place d’une rente afin de permettre aux victimes de bénéficier d’un nouveau départ. Et ça, Didier en est conscient et y travaille.

Par ailleurs, beaucoup se demandent pourquoi les footballeurs n’arrivent pas à préparer l’après-carrière ? 
Pourquoi les jeunes qui s’engagent sur le terrain, n’arrivent pas à rebondir lorsqu’ils se retrouvent hors du terrain prématurément ? 
Qu’en est-il est des jeunes qui rêvent de devenir des professionnels du foot, obligés d’abandonner leurs études ?
Avec Didier, la formation au foot va de paire avec la formation académique. Ce qui permet d’assurer l’après carrière et de donner des armes aux footballeurs dans la gestion de leur carrière. Je prends pour exemple l’humoriste le Magnific, qui a joué en D3 au Fc Cosmos. Sur le point de s’engager avec le Stade d’Abidjan, il a connu une blessure. Fort heureusement, titulaire d’un BTS en gestion commerciale, la fin du foot a été le début d’une nouvelle carrière. D’ailleurs, le Magnific est un fervent défenseur du programme de Didier qui correspond à la réalité du terrain. 

Je sais que vous êtes nombreux à lire mes messages et à partager notre vision. Je sais également que le peuple ne vote pas. Mais sachez que votre voix et votre soutien comptent. Allez voir les dirigeants de vos clubs, faites des pétitions pour montrer votre choix. Nous footballeurs, jouons pour le peuple. Il est temps que le peuple joue son rôle pour la renaissance d’un foot qui soit à leur image. 
Je compte sur vous !

⚽️Avec Didier, le programme renaissance, c’est l’antidote des maux du foot ivoirien.⚽️
#soutenons_Didier dans le respect des autres candidats.

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Yopougon : un véhicule de la gendarmerie incendié

Côte d’Ivoire / "Paquinou" 2019 : Plusieurs décès dans des accidents