Côte d’Ivoire / Adama Bictogo persiste : "après le 26 janvier, si tu n’es pas RHDP, tu libères le tabouret"





RHDP,CONGRES,PAGNE


Le président du comité d’organisation du congrès du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP, parti unifié) a demandé aux ministres et présidents d’institution qui ne sont pas membres de cette coalition au pouvoir de rendre la démission.
"Après le 26 janvier, si tu es ministre et que tu n’es pas Rhdp, tu libères le tabouret. Tu es Député, mais dès lors que tu es président d’institutions, si après le congrès, tu n’es pas Rhdp, tu libères le tabouret. Si tu es sénateur et que tu n’es pas Rhdp, quittes le tabouret", a réaffirmé, sur un ton catégorique, Adama Bictogo, à la cérémonie de présentation officielle du pagne du congrès du RHDP.
Adama Bictogo, pour qui, il n’est pas normal que certains se battent et que d’autres viennent "manger" le fruit de leur travail a demandé aux présidents d’institutions de clarifier leur position. 
Cette position du l’ancien ministre de l’Intégration africaine n’est pas la première. Lors d’une conférence de presse, il avait demandé au président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro d’afficher clairement sa position. Dans le cas contraire, il devrait songer à céder son fauteuil s’il n’est pas au RHDP.
S’agissant du pagne, deux modèles ont été présentés. Sur le premier, outre l’écriture RHDP, l’on y voit apparaître l’effigie du président Félix Houphouët-Boigny.
Sur le second, l’on y voit le président Houphouët-Boigny, légèrement au-dessus du président Alassane Ouattara, par ailleurs président du RHDP. Sur les deux modèles y figure le logo du RHDP. 

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Élections municipales partielles : 8000 forces de l’ordre déployées sur l'ensemble des 6 localisés

Politique/ Guillaume Soro '' Je prie que Blé Goudé sorte de prison''