Gabon / Putsch manqué : La France et l'Union africaine condamnent





Gabon,Putsch manqué,Union africaine,France


L’Union africaine et la France ont condamné la tentative manquée de coup d’Etat au Gabon, ce lundi.
"Nous condamnons toute tentative de changement de régime extra-constitutionnel. La stabilité du Gabon ne peut être assurée que dans un strict respect des dispositions de sa Constitution", a déclaré la porte-parole du ministère français des Affaires étrangères.
Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l’Union africaine, dans un tweet, a dit condamner "fermement", le putsch manqué au Gabon. 
" L'Union africaine (UA) condamne fermement la tentative de coup de ce matin au Gabon. Je réaffirme le rejet total par l'UA de tout changement inconstitutionnel de pouvoir", a-t-il tweeté. 
Autour de 4 h du matin, un groupe de militaires se réclamant de la garde d’honneur de la garde républicaine, a pris d’assaut la radio nationale, annonçant dans un message avoir "leurs responsabilités". Au nom du Mouvement patriotique des jeunes des forces de défense et de sécurité, Lieutenant Kelly Ondo Obiang, avait annoncé sur la radio nationale, la mise en place d’un Conseil national de la restauration.
Plus tard dans la matinée, le gouvernement a annoncé l’échec de la tentative de coup d’Etat et l’arrestation des putschistes. Selon Guy-Bertrand Mapangou, porte-parole du gouvernement, seul le Lieutenant Kelly Ondo Obiang serait en fuite.

Modeste KONÉ

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Football / Mtn Ligue 1: Le Sporting club de Gagnoa libére 12 joueurs

Football / Le coach du Lys de Sassandra rend sa démission