La gendarmerie nationale incinère 173 tonnes de drogue et de produits prohibés





Gendarmerie,incinération de drogue


La Gendarmerie nationale a incinéré ce mardi, 173 tonnes de drogue et des médicaments de qualité inférieure et falsifiés (MQIF) à Port-Bouët (sud d’Abidjan), rapporte une note d’information dont Pressecotedivoire.ci a reçu copie.

Cette importante quantité de produits prohibés détruite constitue l’ensemble des saisies effectuées par la section de la Gendarmerie Nationale en charge de la lutte contre la drogue, au cours de la période de novembre 2019 à fin mai 2020, soit six mois

Il s’agit de 472,4 KG de cannabis, de 442 grammes d’autres drogues, en l’occurrence de l’héroïne, de la cocaïne, des cracks, des médicaments à usage toxicomane et 171,800 tonnes de Médicaments de qualité inférieure et falsifiés.

Les plus grosses quantités de ces produits dont la valeur marchande est estimée à 403 millions de francs CFA ont été saisies à la Riviera Attoban (Abidjan), à Mondoukou et à Grand-Bassam (villes balnéaires).

Cette opération d’incinération s’est déroulée sous la surveillance du Général de brigade Kouassi Kaunan René Stanislas, Commandant Supérieur en second, d’une délégation du Centre régional de formation de lutte contre la drogue (CRFLD) et du Substitut du Procureur, Williams Adon qui a saisi l’occasion pour féliciter et remercier la Gendarmerie Nationale pour son professionnalisme et son engagement quotidien à protéger, en tout temps et en tout lieu, la population.

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Coopération Ivoiro-Chinoise/ Un centre de loisirs bientôt construit à Port-Bouët

"La chanson de Yodé et Siro est un véritable venin contre la cohésion sociale et la paix" (Adjoumani)