Inondation à Azaguié, Mamadou Koulibaly aux donateurs "donner du riz, c’est bien, mais il est souhaitable, de traiter les causes"





Azaguié,inondation,Mamadou Koulibaly,jeudi c'est koulibaly


Le maire d’Azaguié, Mamadou Koulibaly, est revenu dans sa rubrique hebdomadaire dénommée "jeudi, c’est Koulibaly", sur les inondations qu’il y a eues en juin dans sa commune, une inondation à la suite de laquelle une école primaire s’est écroulée.

Après cette inondation, des organisations ont exprimé leur solidarité aux populations victimes en leur offrant des vivres et non-vivres, notamment du riz, du savon.

Tout en exprimant sa reconnaissance à ces donateurs, Mamadou Koulibaly estime que ces actions ne résolvent pas le problème.    

"Il n’a pas été dit que des greniers ont brulé, que le village a brulé et les gens n’ont plus rien à manger. Les gens ont à manger. Ce qui manque, c’est un système de drainage et d’assainissement des eaux pluviales et des eaux usées", a fait savoir Mamadou Koulibaly qui dit ne pas souhaiter que les populations bénéficiaires de l’aide se transforment en demandeuse permanente d’aide.

Pour lui, s’il y avait une coordination entre les donateurs, les différents dons, mis ensemble pouvaient permettre de faire l’assainissement et le drainage des eaux pluviales et usées.  

Revenant sur les conséquences de ces inondations, Mamadou Koulibaly a fait savoir qu’une école primaire de quatre classes s’est écroulée.

" Ce qui est souhaitable, que les donateurs regardent cette école. C’est quatre classes écroulées et la rentrée va se faire incessamment. Il nous faut des classes. Le riz, c’est bien mais si les donateurs coordonnent leurs actions, à défaut d’avoir recours à l’état, c’est 200 gosses qui n’auront plus de classes à la prochaine rentrée", a-t-il fait remarquer.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Didier Drogba en action pour la sécurité routière

L’ancien président français Jacques Chirac est décédé, ce jeudi