Le RHDP en conclave mercredi pour désigner son candidat à l’élection présidentielle





RHDP,Alassane Ouattara,Désignation candidat,convention RHDP


Un conseil politique du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) se tiendra mercredi 29 juillet 2020 pour désigner celui qui défendra les couleurs de ce parti à l’élection présidentielle d’octobre, suite au décès de l’ex-candidat, le premier ministre, Amadou Gon Coulibaly.

Le directeur exécutif du RHDP, Adama Bictogo, a livré l’information, jeudi 23 juillet 2020 à Abidjan, lors d’une rencontre avec les délégués départementaux, communaux et sous-préfectoraux, des jeunes et femmes, ainsi que des enseignants du primaire et du secondaire du du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix.

Les membres de ces instances ont témoigné, leur volonté de voir le président Alassane Ouattara briguer un nouveau mandat en tant que candidat de leur parti politique.

Réunis au Palais de la culture à Treichville, les membres des instances du RHDP ont exprimé à travers des déclarations,  leur attachement au président du directoire de leur parti. Tour à tour, le président des chercheurs du RHDP, Tano Yao, le président de la jeunesse du RHDP, Dah Sansan, les responsables groupements de femmes et les délégués départementaux se sont inscrits dans cette veine.

A cet égard, le vice président de la jeunesse, Kader Fofana a souhaité la cohésion dans son parti en invitant les responsables à privilégier l’unité, dans les déclarations publiques, en prélude à la présidentielle d’octobre 2020. Il a été congédié de la salle pour ses propos jugés tendancieux par la table de séance.

” Je vous ai entendu; en gros, vous m’avez  demandé d’aller transmettre et d’exprimer au président Alassane Ouattara, notre volonté, la seule et unique volonté du parti dans toute ses composantes de le voir être le candidat du RHDP à l’élection présidentielle”, a conclu le député d’Agboville, Adama Bictogo.

Les députés, sénateurs, les maires et conseillers économiques, sociaux,  environnementaux et culturels (CESEC) membres du RHDP sollicitent la candidature du président Alassane Ouattara à l’élection présidentielle, selon leur déclaration, mercredi 22 juillet 2020.

Alassane Ouattara avait annoncé, le 5 mars 2020, à Yamoussoukro lors d’une adresse solennelle sur l’Etat de la nation devant les parlementaires et sénateurs, qu’il ne briguera pas un troisième mandat électoral en octobre 2020, estimant qu’il est temps, pour lui, de laisser la place aux jeunes générations.

“ N’ayons pas peur de passer le témoin. Faisons confiance aux jeunes tout comme nos aînés nous ont passé le témoin”, avait-il rassuré.

En cela le président Alassane Ouattara avait trouvé en son premier ministre Amadou Gon Coulbaly, un haut cadre de l’Etat, dont les compétences et les qualités exceptionnelles de héros des temps modernes sont unanimement reconnues, pour lui succéder à la tête du pays s’il remportait l’élection présidentielle dont il était le candidat désigné du RHDP. Celui-ci est mort à la tâche, le 8 juillet 2020 après un conseil des ministres.

Toutefois, Ouattara n’avait pas exclu l’éventualité de se porter candidat, si ceux de sa génération étaient en lice pour l’élection présidentielle. A 86 ans, le président du parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA), l’ancien chef de l’Etat, Henri Konan Bédié, a déclaré sa candidature, et la convention de son parti devra l’y investir.

(AIP)

En lecture en ce moment

Football: Nicolas Pépé nominé pour le prix du meilleur joueur de France

Guinée-Bissau: 760000 électeurs aux urnes pour élire le nouveau président