Voici pourquoi le football ivoirien va mal





Football


Les débats autour de l'élection du président de la Fédération ivoirienne de football font rage sur les réseaux sociaux. Jamais une élection autour de l’instance dirigeante du football ivoirien n’avait suscité autant d’engouement, et la candidature de l’ancien capitaine des Eléphants de Côte d’Ivoire, Didier Drogba, y est certainement pour quelque chose.
Ces débats qui soulèvent autant de passions comme ceux qu’on en trouvent sur excelsior.be, occultent la réalité du sport roi ivoirien. Dans un tel contexte, il est important de marquer une pause et de jeter un regard retrospectifs sur le football ivoirien. Dans quel état se trouve-t-il actuellement ?
Pour de nombreux observateurs, notre football est à l’agonie. Et ce ne sont pas les témoignanges d'anciens acteurs du championnat ivoirien qui diront le contraire.

'' Le championnat ivoirien est d’un très bon niveau mais le seul défaut, c’est qu’il n’y a pas de public. Depuis que je suis arrivé en RDC, je n’ai jamais joué un match devant des gradins vides. Il y a toujours du monde et c’est ce qui fait la beauté du football. Et c’est aussi ce qui fait qu’on parle d’un championnat. Vu sous cet angle, le championnat congolais est mieux que celui de mon pays la Côte d’Ivoire.... Et Il n’y a pas de gros salaire en Côte d’Ivoire '', tels sont les propos de l'ancien joueur de l'Asec Mimosas qui évolue aujourd'hui au Tp Mazembe en Rdc, Wonlo Coulibaly, dans une interview accordée à Supersport....
Même son de cloche pour Serge Wawa qui évolue au Simba Fc en Tanzanie. Il soutient : « au niveau salarial, les joueurs sont mieux traités en Tanzanie qu’en Côte d’Ivoire. Sans exagérer, je dirai même qu’on paie dix fois mieux dans la Premier League tanzanienne qu’en Ligue 1 ivoirienne », a-t-il révélé.

Autre fait marquant qui montre que le football ivoirien perd de sa valeur. Au niveau continental, la Côte d’Ivoire a perdu 2 places en Coupes africaines des clubs en 2019.
En Avril 2019, la Confédération africaine de football (Caf) a mis à jour son classement des meilleurs championnats africains. Et la Côte d'Ivoire a été éjectée du top 12. Positionnée désormais au 13e rang derrière des nations comme la Guinée, la Tanzanie, le Soudan, la Zambie, la Côte d'Ivoire qui a toujours eu quatre (4) représentants en Coupe africaine des clubs en a désormais deux (2). Ce qui signifie tout simplement que le championnat ivoirien ne fait plus partie des meilleurs en Afrique.


Au niveau mondial, la situation n'est pas plus réluisante. En témoigne le classement FIFA où c'est une réelle descente aux enfers.
La Côte d’Ivoire qui a longtemps occupé la première place au classement des meilleures nations africaines au classement Fifa ne fait même plus partie du top 10. Sur le plan africain, le pays est aujourd’hui positionnée au 12e rang. A l’échelle mondiale, les Éléphants sont 61e.


Même les arbitres ne sont pas épargnés par le "déclin" du ballon rond ivoirien. En 2019, aucun arbitre ivoirien n'a été retenue pour la Can. Preuve que l’arbitrage ivoirien a perdu sa crédibilité au plan continental.


Au moment où les clubs ivoiriens sont appelés à aller choisir celui qui présidera aux destinées de la Fédération ivoirienne de football (FIF) et les joueurs à profiter de cette offre zebet, ce sont tous ces critères qui devront peséer dans la balance. Et rien d'autre. Tout autre considération ne serait que pure distraction et le football au pays des champions d'Afrique de 1992 et de 2015 continuera sa chute libre.

 

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Can 2012 : Kader Keita ‘’ François Zahoui prenait de l’argent pour classer certains joueurs ‘’

Abobo-Belleville : des violeurs interpellés par la police