Coronavirus : Ouverture des bars, boites de nuit et lieux de spectacles (Conseil national de sécurité)





Covid-19,Conseil national de sécurité,ouverture boite de nuit


Communiqué du
Conseil National de Sécurité du 30 juillet 2020

Le Président de la République, S.E.M Alassane Ouattara, a présidé, ce jeudi 30 juillet 2020, une réunion du Conseil National de Sécurité (CNS).
Cette séance a permis d’examiner l’évolution de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) dans notre pays. Prenant en compte le rapport du comité Scientifique et après analyse, le Conseil National de Sécurité fait les constats suivants, deux semaines après l’isolement du grand Abidjan :

- La fin de l’isolement du Grand Abidjan n’a pas entrainé une vague de contamination à l’intérieur du pays ;
- Le grand Abidjan demeure l’épicentre de l’épidémie avec 96% des cas confirmés ;
- Le taux de positivité est en baisse de 18%, comparé à juin 2020 et se situe à 8,6% ;
- Le taux de mortalité est passé de 0,7% à 0, 6% et demeure l’un des plus faibles en Afrique et dans le monde ;
- La capacité de dépistage et de tests a augmenté, notamment grâce à la mise en service des laboratoires de l’intérieur du pays. Ceci a permis de porter au 30 juillet 2020, le nombre de tests réalisés à près de 100 000. Par ailleurs, depuis le 06 juillet 2020, les résultats des personnes prélevées sont disponibles sous 48 heures ;
- La capacité de prise en charge notamment en terme de disponibilité de médicaments et de lits d’hospitalisation a été renforcée avec l’opérationnalisation de 05 centres régionaux à l’intérieur du pays
(Bouaké, San-Pedro, Gagnoa, Korhogo, Abengourou) ;
- Le taux d’occupation moyen des lits d’hospitalisation et de soins intensifs est inférieur à 50% ;
- Le port systématique du masque n’est pas suffisamment respecté par les populations, alors qu’il constitue une mesure barrière essentielle pour stopper la propagation de la pandémie.

Le Conseil National de Sécurité a pris note de la reprise des vols internationaux qui ont permis d’enregistrer 10 243 passagers, du 1er au 27 juillet 2020. Les fiches d’informations sur ces passagers ont été enregistrées, conformément au dispositif d’encadrement de la reprise des vols internationaux et nationaux.
Le Conseil National de Sécurité, après analyse de la situation épidémiologique et des conséquences économiques, notamment dans les secteurs du divertissement, a pris note de l’engagement des acteurs à promouvoir les mesures barrières et à contribuer fortement à la sensibilisation des populations contre la pandémie.
Tenant compte de la situation, et après avis du Comité Scientifique, le Conseil National de Sécurité décide :
- Du maintien de l’état d’urgence jusqu’au 31 août 2020 ;
- Du maintien de la fermeture des frontières terrestres et maritimes ;
- De l’ouverture des bars, boîtes de nuit, cinémas et lieux de spectacles à partir du 31 juillet 2020, dans le strict respect des mesures barrières, notamment le port du masque, le lavage des mains et la distanciation physique ;
- De la reprise des rassemblements sur l’ensemble du territoire, sur autorisation des préfets et auprès des autorités sanitaires ;
- Du maintien du confinement obligatoire de toutes les personnes vulnérables y compris les femmes enceintes ;
- De la poursuite des actions de communication et de sensibilisation communautaire, en lien avec les collectivités, le corps préfectoral, les leaders religieux, les autorités traditionnelles, les travailleurs sociaux et les agents communautaires ;
- De la prorogation, à titre exceptionnel, pour une période de trois (03) mois, à savoir de juillet à septembre 2020, du paiement des primes du personnel de la santé et aux forces de défense et de sécurité.
- De la mise en place d’un circuit spécifique de tests au profit des voyageurs, dans le cadre de l’ouverture des frontières aérienne, dans le respect des dispositions internationales et des mesures sanitaires requises à la sécurité dans l’environnement de voyage. Ce dispositif sera à la charge du voyageur.

Le Conseil National de Sécurité invite les populations à aider le corps médical et les autres acteurs, qui ne ménagent aucun effort pour accomplir leur devoir, en respectant scrupuleusement les mesures barrières.
Le Conseil National de Sécurité rappel la nécessité impérieuse de l’implication de tous les acteurs de la société, à tous les niveaux, dans la mobilisation des populations et des moyens en vue de briser la chaine de transmission.
Le Conseil National de Sécurité félicite le personnel soignant, les Forces de Défenses et de Sécurité ainsi que tous acteurs en première ligne pour leur effort sans relâche, afin de permettre à notre pays de continuer d’apporter une réponse appropriée à la crise sanitaire liée à la COVID-19.

Fait à Abidjan, le jeudi 30 juillet 2020

En lecture en ce moment

Politique : Soro Rigobert, le cadet de Guillaume Soro, toujours introuvable

Football/ Touré Yaya (ex-capitaine des Éléphants) : « Copa a sauvé notre génération »