Retrait de Gbagbo sur la liste électorale : 17 interpellations lors d’une manifestation à Abidjan





Elections présidentielle,Laurent Gbagbo,Cei


Après une première manifestation lundi dernier, les partisans de Laurent Gbagbo ont remis le couvert ce jeudi pour exiger la réinscription de leur leader sur la liste électorale pour l’élection présidentielle d’octobre 2020.

Tôt dans la matinée, ils ont dressé des barricades sur quelques voies à Cocody deux plateaux, au rond point de la riviera 2, perturbant un temps la circulation. Mais ils ont été vite dispersés sans incident majeur par les forces de l’ordre.

Selon une source policière, cette manifestation a rassemblé quelques 5 00 personnes. Au moins 17 manifestants ont été interpellés et devront repondre de leurs actes devant les juridictions.

Suite à cette manifestation, le dispositif de sécurité a été renforcé devant l’institution. L’accès du boulevard Latrille menant au siège de la commission électorale indépendante (CEI), de même que la voie du zoo d’Abidjan qui rallie l’institution électorale est sous surveillance.

Lundi dernier, pourtant, le président de la Commission Electorale Indépendante (CEI), Ibrahime Coulibaly Kuibiert, avait reçu personnellement une délégation pro-Gbagbo pour traiter cette même affaire.

Le président  de la CEI, leur avait signifié que le retrait de Gbagbo sur la liste électorale n’émane pas de son institution. Car le code électoral a établi des règles que la CEI met en exécution.

lire la suite sur lexpressionci

En lecture en ce moment

Point de la situation de la maladie à Coronavirus du 8 juillet 2020

Covid-19 : le point de la situation du dimanche 28 juin 2020