Election à la Fif : Toute la vérité sur les parrainages octroyés à Didier Drogba et validés par la commission électorale





Football,Didier Drogba,Côte d'Ivoire,Sam Etiassé,Fif


La validation de la candidature de Didier Drogba à l’élection du prochain président de la Fédération ivoirienne de football est indiscutablement l’élément déclencheur de l’actuel crise au sein du comité électoral dirigé par l’ancien ministre des Sports, René Diby.

Lors d’une conférence de presse animée ce mardi matin, Sam Etiassé, directeur exécutif,  donnant les raisons pour lesquelles il a refusé d’entériner les décisions prises par le comité électorale, a fait savoir que les parrainages de l’Africa Sports ont été validés par la commission électorale, mais pas celui de l’Amicale des arbitres (Amafci). Des propos qui signifient donc que Didier Drogba ayant obtenu le parrainage de la branche dissidente de ladite amicale devrait être éliminé.

Dans la même journée de ce mardi, Soumahoro Mamadou, membre de la commission électorale, a animé une conférence de presse, au nom du président de ladite commission, Réné Diby.  Il a fait savoir que la candidature de Didier Drogba a bel et bien été validée, et est donc revenu sur les parrainages de l’Africa et de l’Amafci .

‘’ Quand on regarde les conditions d’éligibilité, le double parrainage n’est pas interdit, sans être un homme de droit, ce qui n’est pas interdit est permis … nous étions 8 à voter, et il y a 5 personnes qui ont donné leur accord pour que le double parrainage soit accepté ‘’, a-t-il indiqué avant d’ajouter : " Concernant le cas de l’Africa, ce club fonctionne actuellement sous un protocole d’accord qui a permis de gérer les dissensions au sein du club, on a vu qu’il y avait un parrainage qui avait été donné dans le mois de mars par le président central, et que dernièrement, le président  de la section football qui est aussi cosignataire du protocole, a donné le parrainage à un autre candidat… puisque nous avons accepté le double parrainage, donc ce parrainage a été accepté  ‘’,a indiqué Soumahoro Mamadou tout en expliquant également le cas des parrainages octroyés par les arbitres.

‘’ Avec le cas des arbitres… on a vu qu’un premier parrainage a été donné par le président Coulibaly Souleymane à un candidat dans le mois de mars à Yamoussoukro, et les autres ont dit qu’ils n’ont pas été consulté… Une fois à, Abidjan, ils ont écrit au ministère de l’Intérieur qui leur a même donné une salle à la Bae de Yopougon pour tenir leur Ag …et ils ont donné le parrainage à un autre candidat … Et ils ont le plein droit de tenir cette Ag, quand vous n’êtes pas content de votre président, vous réunissez les 2/3 des membres, vous convoquez une Ag et vous prenez des décisions… nous n’avons pas le droit d’aller s’immiscer dans leur affaite… c’est ainsi que nous avons accepté les parrainages. Ce jour-là, nous avons fait un tour de table, et il y a eu consensus '', a-t-il expliqué. 

Gael Z. 

En lecture en ce moment

Henri Konan Bédié fait des révélations sur Chirac

Election à la FIF: Voici le programme de Sory Diabaté