Mali : des mutins affirment avoir arrêté le président Keïta et le Premier ministre





Mali,président Kéita,IBK,Premier ministre,mutins


Des soldats maliens ont pris le contrôle, mardi matin, du grand camp militaire de Kati, dans la proche banlieue de Bamako. Selon un des chefs de la mutinerie, le président malien et son Premier ministre ont été arrêtés dans l'après-midi.
La situation se tend au Mali. Des militaires ont pris, mardi 18 août, le contrôle d'une garnison proche de Bamako dans la matinée, puis arrêté le président malien Ibrahim Boubacar Keïta et son Premier ministre, Boubou Cissé, en fin d'après-midi, a affirmé à l'AFP un des chefs de la mutinerie. Une information confirmée par une source proche du pouvoir auprès de l'un de nos journalistes, spécialiste de l'Afrique, Nicolas Germain.
"Nous pouvons vous dire que le président et le Premier ministre sont sous notre contrôle. Nous les avons arrêtés chez lui" (au domicile du chef de l'État), a déclaré ce militaire ayant requis l'anonymat. "IBK (le président Keïta) et son Premier ministre sont dans un blindé en route pour Kati", le camp militaire de la banlieue de Bamako où la mutinerie a débuté dans la matinée, a affirmé une autre source militaire dans le camp des mutins.  Lire la suite sur france24.com

En lecture en ce moment

Dia Mamadou: « Drogba a toutes les chances de gagner cette élection »

Reprise effective des cours : ce qui se prépare au ministère de l’Éducation nationale