Coup d'État au Mali: la Côte d'Ivoire annonce la fermeture de ses frontières avec le Mali





Côte d'Ivoire,Mali,Coup d'État,Mali,Cote d'Ivoire,Coup d'état


Au lendemain du coup d'état perpétré au Mali, la Côte d'Ivoire a décidé de la fermeture de ses frontières terrestres et aériennes avec le Mali à compter du mardi 18 août jusqu’à nouvel ordre, indique un communiqué du ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation, Sidiki Diakité.

Cette fermeture fait suite à la mutinerie déclenchée le mardi au sein de l’armée malienne et ayant conduit à la démission d’Ibrahim Boubacar Kéita de ses fonctions de président de la République.

Cette décision est une application de celle de la Communauté des états de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) qui a décidé le même jour, de la fermeture de toutes les frontières terrestres, aériennes et maritimes de ses pays membres avec le Mali.

Pour rappel, après avoir contraint le président Ibrahim Boubacar Keita à la démission dans la nuit de mardi à mercredi 19 aout, les mutins, réunis au sein du Comité national pour le salut du peuple ( CNSP) ont affirmé leur volonté de mener une transition politique et promettent des élections générales.
Solange ARALAMON 

En lecture en ce moment

Plus de 6000 cas de fraude enregistrés au Baccalauréat 2019 (ministère)

Côte d’Ivoire : Les épreuves orales du BTS ont démarré ce lundi