Les femmes de l’opposition maintiennent leur marche malgré la suspension de manifestation sur la voie publique





Marche des femmes de l'opposition,Marie odette lorougnon


Les femmes des plateformes EDS CDRP et leurs partis politiques URD et LIDER disent maintenir leur marche de protestation prévue se tenir ce vendredi, malgré la décision du gouvernement ivoirien suspendant toute manifestation sur la voie publique.

Ces femmes entendent ainsi protester contre la décision du président Alassen Ouattara de briguer un 3e mandat.

Au cours d’un point presse tenu ce jeudi au siège du PDCI, ces femmes ont réaffirmé leur détermination à œuvrer pour le respect de leur droit et le respect de la démocratie.

" Cette marche est maintenue. C’est une marche pacifique. On ne peut pas interdire aux femmes de Côte d’Ivoire, une marche. Il faut que le gouvernement cesse de faire la politique de deux poids deux mesures", a déclaré la vice-présidente du Front populaire ivoirien, Marie Odette Lorougnon, s’offusquant que le gouvernement permette aux femmes du RDR.

Mercredi, le gouvernement a annoncé la suspension de toute manifestation sur la voie publique, rappelle-t-on.

Elle a saisi l’occasion pour appeler les femmes à la mobilisation et invité les populations à s’abstenir de toute acte de violence et de destruction.

A l’endroit des forces de police et de gendarmerie, Marie Odette les a invitées à encadrer et à protéger les femmes tout au long de cette marche dite « pacifique » tout en leur rappelant que celles qui vont marcher sont leurs sœurs, leurs cousines, leurs mères.

Le rassemblement se fera à la SODEMI dès 7h et la marche se terminera au carrefour Duncan devant la Commission électorale indépendante (CEI).

Lambert KOUAME  

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire : Le Conseil café-cacao lance son projet de recensement des producteurs

Côte d’Ivoire/ Le coût de l’essence super en hausse de 10 F pour le mois de mai