Après la fermeture des frontières, la Côte d’Ivoire suspend ses relations économiques avec le Mali





Mali,suspension financière


Le ministre ivoirien de l’Economie et des Finances, Adama Coulibaly a ordonné, mercredi "la suspension de toute relation économique et financière, tout flux financier" avec le Mali, jusqu’à nouvel ordre", après le coup d’Etat qui a emporté le président Ibrahim Boubacar Kéita.

Cette décision a été prise conformément à une décision prise mardi par la Communauté économiques des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao), demandant aux Etats membres la fermeture de leurs frontières d’avec le Mali.

Dans un communiqué, le ministre précise que la décision de suspension s'applique à l'ensemble des banques et institutions financières ivoiriennes.

Une insurrection armée déclenchée mardi a contraint Ibrahim Boubacar Kéita a démissionner de son poste de président de la République du Mali.

Les mutins ont réaffirmé leur volonté de mener une transition politique, promettant des élections générales.

Dans un communiqué lu mercredi matin sur la chaine d’information malienne ORTM, leur porte-parole le colonel-major Ismael Wahué a rassuré "ne pas tenir au pouvoir" et se tenir "au-delà des clivages politiques et idéologiques".

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire/ Un individu condamné à trois ans de prison pour tentative de vol de bœuf

Drame à Yopougon: un grave incendie ravage une entreprise à la zone industrielle