Côte d’Ivoire, un grand destin avec Ouattara !







Apôtre de la paix dans les cœurs et dans les esprits, de la bonne gouvernance pour un ‘’bonheur partagé’’ pour le peuple ivoirien, le nouvel an 2019, a permis à tous ses concitoyens de se rendre à l’évidence, et pour l’éternité, que le président Alassane Ouattara est véritablement une chance inouïe pour son pays après l’ère Félix Houphouët-Boigny avec le ‘’premier miracle ivoirien’’. En 2010, il s’était présenté à eux avec deux principales priorité : l’amélioration des conditions de vie par la réhabilitation et le développement des infrastructures sociales et économiques ; l’emploi notamment des jeunes. Des avancées notables ont été enregistrées. Elles sont connues et sues aujourd’hui de tous dans le carré ivoirien. Quatre ans plus tard, soit en 2015, le président Alassane Ouattara a de nouveau sollicité le suffrage de son peuple, cette fois-ci, avec 4 nouvelles priorités dont le renforcement des institutions pour la paix, la cohésion sociale et la bonne gouvernance, la transformation de notre économie ; l’amélioration des conditions de vie ; la promotion de la jeunesse et de la femme. Près de quatre ans après cette promesse, Ouattara est en phase avec la parole donnée. Mission accomplie pour le numéro 1 ivoirien. Car ces 4 priorités ont permis au Chef de l’Etat ivoirien de bâtir dans la paix, un pays dont les Ivoiriens sont tous fiers. Une Côte d’ivoire moderne, disciplinée et au travail dans l’union de ses fils et ses filles. En moins de 10 ans de gouvernance, Ouattara a donné une nouvelle chance à la Côte d’Ivoire de connaître un grand destin. C’est ce qui suscite la jalousie, l’aigreur, la convoitise au sein du PDCI Daoukro. Bien qu’ayant hérité d’une situation catastrophique en avril-mai 2011, l’élu des Ivoiriens ne s’est pas contenté de ‘’claironner’’ comme les ex-Refondateurs : « On ne sort pas d’une guerre comme d’un dîner-gala ». Force est de constater aujourd’hui qu’il a ramené la paix et restauré la sécurité des Ivoiriens sur toute l’étendue du territoire national. Ouattara a également renforcé le dialogue et la cohésion nationale et se présente comme ‘’l’assurance-garantie’’ de la paix et de la stabilité dans son pays, tant qu’il sera aux affaires. Dans la paix et en renouant avec ses valeurs dont l’union et le Travail, la Côte d’Ivoire a su avec lui, surmonter les nombreux défis issus des années de crise et de la crise postélectorale et a enregistré grâce à cela, l’une des plus fortes croissances économiques au monde au cours de ces cinq dernières années. Alors de quel bilan parle à la légère ou de mauvaise foi le PDCI-Daoukro ? Forts de ces résultats élogieux, excellents, Ouattara veut aller plus loin et plus vite que par le passé, en accélérant le développement de son pays afin de continuer à améliorer le quotidien de ses concitoyens comme promis dès son premier mandat. Ce nouvel an 2019, le numéro 1 ivoirien veut maintenir le cap d’une croissance économique forte et en continuant à partager les fruits de cette croissance au profit de tous les Ivoiriens. Consolider les nombreux acquis dont la paix et la stabilité, accélérer les réformes et faire face sans complaisance, aux défis majeurs qui persistent. Ouattara le veut, il le peut. ‘’Quand un Ouattara dit, il le fait’’. Le chef de l’Etat ivoirien est donc un homme de parole. Jusque-là, il a honoré toutes les promesses qu’il a faites à son peuple, qui est conforté aujourd’hui que c’est l’homme qu’il faut pour longtemps à la tête de ce pays. Pour ses nombreux et loyaux services. Avec lui, c’est assuré, garanti, que les Ivoiriens peuvent réussir l’ambition de faire de la Côte d’Ivoire, un pays émergent. C’est dans la poche !

 

Bonne lecture à tous et à la semaine prochaine in’challah !

Bill Terrasson

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Notre-Dame de Paris : les réactions de tristesse et de solidarité affluent du continent africain

La FESCI promet « zéro violence » sur les campus