Côte d’Ivoire: "Les violences et la répression des voix dissidentes augmentent ....."( Amnesty International)





Amnesty International,Côte d'Ivoire,violences,répression


La Côte d’Ivoire a connu des manifestations à Abidjan et plusieurs villes du pays pour dénoncer le 3e mandat que veut briguer le candidat du RHDP. Lesdites manifestations ont été émaillées par des affrontements entre différentes communautés. Dans un rapport, Amnesty International dénonce ces heurts et appelle les autorités ivoiriennes à "prendre des mesures destinées à prévenir les violences y compris celles entre adversaires politiques appartenant à des communautés différentes, et à protéger la population et son droit de manifester pacifiquement".

Les autorités ivoiriennes doivent immédiatement prendre des mesures destinées à prévenir les violences y compris celles entre adversaires politiques appartenant à des communautés différentes, et à protéger la population et son droit de manifester pacifiquement, a déclaré Amnesty International vendredi 28 août 2020.
Dans les villes de Divo et Bonoua au sud et sud-est du pays, la marche, vendredi 21 août, des femmes opposées à la candidature à un troisième mandat du président Alassane Ouattara, a été brutalement dispersée par des jeunes. Les violences qui ont suivi ont occasionné plusieurs blessés et des pillages et incendies de magasins. Amnesty International a interrogé plusieurs témoins oculaires et recueilli des informations qui confirment que les femmes manifestaient les « mains nues » au moment où elles ont été attaquées par des groupes de jeunes armés de machettes et de gourdins. 
Lire la suite sur https://www.amnesty.org

En lecture en ce moment

PDCI-RDA/ Guikahué répond à Ahoua N'doli: "les autres locataires peuvent vous demander d'aller habiter dans la maison de votre nouveau propriétaire ''

La SOTRA annonce le recrutement de 1400 nouveaux agents et 2.500 stages aux étudiants