Libération de Laurent Gbagbo : "c’est une décision qui va mettre fin à la crise au Front populaire ivoirien", selon Affi





Gbagbo,CPI,Affi N'Guessan


Le président du Front populaire ivoirien (FPI, opposition) Pascal Affi N’Guessan a exprimé son "sentiment de joie et de soulagement" après que la Cour pénale internationale (CPI) a prononcé l’acquittement du fondateur du parti, Laurent Gbagbo, ajoutant que cette décision va mettre fin à la crise au FPI.
" C’est un sentiment de joie et de soulagement qui anime les militants et tous les démocrates de Côte d’Ivoire", s’est exprimé Affi N’Guessan pour qui "cette décision va sans nul doute mettre fin à la crise au Front populaire ivoirien, rassembler les militantes et militants, faire l’unité du parti en vue de la reconquête du pouvoir en 2020".
Pour Affi N’guessan, cette décision offre une opportunité à la Côte d’Ivoire de retrouver tous ses fils en vue de la réconciliation nationale.
L’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo et son ministre de la jeunesse Charles Blé Goudé étaient poursuivis pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité suite aux violences postélectorales de 2010-2011 ayant causé plus de 3.000 morts.
Depuis le transfèrement de Laurent Gbagbo à la Haye, le FPI fait face à une crise quant au contrôle de la direction du parti.
En détention depuis plus de sept ans, à la CPI pour Laurent Gbagbo et quatre ans pour Blé Goudé, les deux accusés ont été acquittés à l’issue de l’audience de ce mardi et la Cour a ordonné leur libération "immédiate".
 

Lambert KOUAME 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Boka Arthur dans le pétrin en Allemagne

Un marabout arrache son fétiche à un pasteur en pleine église