Depuis M’Batto, Ouattara tance l’opposition : " la démocratie, ce n’est ni la violence, ni la manipulation des jeunes"





Visite d'Etat,Morounou,Alassane Ouattara,M'Batto


Après son premier meeting à Arrah, jeudi où le chef de l’Etat s’est adressé aux populations avec une certaine réserve, Alassane Ouattara ne s’est pas fait prier ce vendredi pour lancer quelques piques voilées à l’opposition.

Animant son deuxième meeting au complexe sportif de M’Batto, dans le cadre de sa visite d’Etat dans le Moronou, le président de la République, Alassane Ouattara, s’est réjoui des chantiers réalisés tant dans la région qu’au plan national.

" Tous ces chantiers que nous avons réalisés dans la région et au plan national sont le résultat d’un environnement de paix et de travail important du gouvernement. Nous devons tout mettre en œuvre pour maintenir cette paix, cette stabilité retrouvée après plus d’une décennie de crise qui nous a attristé tous".

Comme il l’a fait jeudi, face à la population d’Arrah, Alassane Ouattara a rappelé à l’opposition sans toutefois la citer que " la démocratie, ce n’est pas la violence, ce n’est pas la manipulation des jeunes, ce n’est pas non plus les propos injurieux".

En Aout, l’opposition ivoirienne, protestant contre la décision d’Alassane Ouattara de briguer un 3e mandat a organisé une série de manifestations qui ont dégénéré dans la violence avec mort d’hommes et destruction de biens matériels, rappelle-t-on.

Se prononçant sur les prochaines élections, Alassane Ouattara souhaite qu’elles ne soient pas source de violence. Mais l’occasion pour chaque candidat d’expliquer ce qu’il entend faire pour les populations en matière de cohésion sociale et de développement.

 " Laissons les Ivoiriens choisir librement et dans la paix, à qui, ils veulent confier la destinée de leur pays durant les cinq prochaines années", a-t-il appelé, invitant les populations à continuer de cultiver la tolérance et la paix.

Certain que ces élections vont se passer dans une atmosphère de quiétude, Alassane Ouattara exhorte les uns et les autres à la sérénité et leur demande de faire confiance à nos institutions qui, selon lui, "travaillent en toute indépendance pour des élections apaisée et démocratiques, gage d’une paix durable en Côte d’Ivoire".

Après Arrah, jeudi et M’Batto ce vendredi, le président de la République achève sa visite dans le Moronou, samedi par un grand meeting à Bongouanou.

 

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Covid-19 : point de la situation de la maladie à Coronavirus du 7 juillet 2020

En attendant l’ouverture de son procès : ce que Guillaume Soro a dit