4e tournoi des natifs : ferveur populaire et ambiance carnavalesque





Tournoi des natifs,TDN,stade de l'université


Pour sa 4e édition, on peut direque le tournoi des natifs (TDN) a été un franc succès tant par le monde qu’il a mobilisé que par l’ambiance. Le stade de l’université tout comme le village Brassivoire ont bouillonné.
Déjà, dans la journée, dès le début des différentes activités sportives au stade de l’université, on pouvait aisément imaginer que la suite serait dense en émotion et en joie. Aussi bien au basketball, au Hand Ball, à la boxe virtuelle, à la pétanque et au maracana, cette édition dédiée aux natifs de septembre, a clairement rempli la mission de cette initiative qui est de créer un cadre de renforcement du lien social et de bien-être par la pratique du sport. Qu’on se connaisse ou pas, l’essentiel était d’être ensemble dans un même lieu où les natifs de tous les mois de l’année sont réunis.
Dans la soirée, le village Brassivoire a tenu toutes ses promesses, aussi bien dans la main courante que sur le podium géant dressé où différents artistes se sont succédés pour gratifier le public d’une ambiance digne des plus grands carnavals du monde. Des orchestres comme Connexion, Select band et Yabongo Lova ont fait montre de leur talent pour tenir le public en haleine. Pour les participants, c’était comme si le temps s’était arrêté. On ne vivait plus que pour le tournoi des natifs. Quoi de plus normal quand on sait que le sponsor Brassivoire et les organisateurs ont mis les bouchées doubles pour le plus grand bonheur des natifs de septembre. À l’image de Kouassi Kouadio Steven qui ne pouvait contenir ses émotions : "Du haut de mes 30 ans bien comptés, j’avoue que cette surprise, qui m’a été faite aujourd’hui à ce TDN par mes amis, me réjouit particulièrement et restera à jamais gravé dans ma mémoire. Brassivoire et le comité d’organisation de TDN sont à féliciter, car ils savent faire les choses en grand".

Modeste KONE

En lecture en ce moment

Coronavirus- Confection de cache-nez : Des créateurs de mode prennent les choses en main

Festival Africa Tress fashion : Les organisateurs chez le maire de la ville d'Auxerre.